EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation le 25 septembre 2023, cartes à l'appui

Sacha Vakulina, journaliste à Euronews
Sacha Vakulina, journaliste à Euronews Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Sacha Vakulina
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Institut pour l'étude de la guerre affirme qu’une "situation très dynamique" s’est développée dans la contre-offensive ukrainienne autour d’Orikhiv, dans la région occidentale de Zaporijjia.

PUBLICITÉ

Le groupe de réflexion américain souligne que la situation reste dynamique et floue et que la situation tactique est susceptible d’évoluer rapidement. Il est trop tôt pour prédire si les forces ukrainiennes parviendront à une percée opérationnelle dans ce secteur du front.

Les forces ukrainiennes attaquent dans trois directions dans la région d’Orikhiv : elles mènent des attaques depuis Robotyne contre Novoprokopivka, elles attaquent également directement le côté ouest de Verbove et le nord de Verbove.

Les données d'anomalies thermiques de la NASA collectées entre le 22 et le 24 septembre montrent un groupe d'anomalies thermiques inhabituellement intenses au nord de Verbove. Ces anomalies, bien que non déterminantes, constituent un indicateur de combat au nord de Verbove et confortent les rapports russes et ukrainiens faisant état d’une activité ukrainienne entre Novofedorivka et Verbove.

L'Institut pour l'étude de la guerre indique que les forces russes continuent de consacrer une puissance de combat importante à des contre-attaques pour maintenir leurs positions actuelles et semblent résister à la ligne d'action opérationnellement consistant à se replier sur des positions défensives préparées plus au sud.

Le sacrifice russe de la puissance de combat pour tenir chaque mètre peut également être destiné à soutenir les objectifs de guerre informationnelle et hybride du Kremlin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nuit dernière, des attaques de drones russes en Ukraine ont fait six morts et 16 blessés

La Pologne et l'Ukraine signent un accord bilatéral de sécurité

No Comment : Les frappes aériennes russes endommagent l'hôpital pour enfants de Kyiv