Le gouvernement français lance une nouvelle campagne contre le harcèlement scolaire

  Elisabeth Borne et Brigitte Macron
Elisabeth Borne et Brigitte Macron Tous droits réservés BERTRAND GUAY/AFP or licensors
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Paris a fait de cette lutte une priorité absolue.

PUBLICITÉ

Lors d'une visite dans une école de Paris, la Première ministre Elisabeth Borne et l'épouse du président Brigitte Macron ont présenté une vidéo pour alerter les parents sur les signes de harcèlement.

"Nous devons en parler, a martelé devant les élèves Elisabeth Borne. Ce n'est pas normal. Aucun élève ne devrait arriver à l'école en ayant peur. Il faut donc en parler. Et le message que nous pouvons faire passer, c'est que nous sommes là pour vous aider, nous sommes là pour vous écouter, nous sommes là pour vous soutenir. Mais avant tout, il faut en parler".

D'ici au 15 novembre, deux heures doivent être consacrées au harcèlement dans les établissements scolaires, pour remplir notamment une "grille d'auto-évaluation" anonyme, élaborée avec des experts par le ministère de l'Education, qui interroge les élèves sur leur vécu, les brimades, etc...  

 Ce jeudi est la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire.

 Le suicide, en septembre, de Nicolas, 13 ans, a recentré les efforts sur la lutte contre le harcèlement. De nouvelles mesures récemment introduites permettent de transférer les auteurs dans une autre école, plutôt que d'obliger les victimes à déménager. Les établissements devront avoir un référent chargé de traiter les cas de harcèlement.

Pour lutter contre le cyberharcèlement, les plateformes TikTok et Instagram ont par ailleurs annoncé jeudi qu'elles aideraient leurs utilisateurs victimes ou témoins à appeler le 3018 avec un bouton d'appel dédié qui permettra de joindre directement les écoutants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Câlins et communication : comment le Danemark lutte contre le harcèlement à l'école

Nouvelles manifestations d'agriculteurs en France et en Pologne

La guerre contre la drogue peut-elle être gagnée à Marseille ?