Politique de l'UE. Le soutien financier à l'Ukraine menacé par les tensions budgétaires et parlementaires

Vladimir Poutine et Dmitri Peskov
Vladimir Poutine et Dmitri Peskov Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2017 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les tensions budgétaires au sein de l'Union européenne mettent en péril le nouveau plan d'aide à l'Ukraine. L'aide américaine n'a elle aussi pas encore été débloquée par le Congrès.

PUBLICITÉ

Les tensions budgétaires au sein de l'Union européenne mettent en péril le nouveau plan d'aide à l'Ukraine. Celui-ci prévoit une aide financière de 50 milliards d'euros sur quatre ans, et doit être soumis au vote lors d'un sommet les 14 et 15 décembre.

Moscou, qui suit de près les discussions, estime qu'il est de plus en plus difficile pour l'Europe de financer l'effort de guerre de Kyiv.

"C'est une question qui concerne les Européens eux-mêmes. Il est clair qu'il devient de plus en plus difficile de mettre de l'argent dans des puits sans fond ukrainiens. Quant à nous, notre économie s'est adaptée aux conditions de l'opération militaire spéciale et fournit le régime nécessaire à sa poursuite" a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

De son côté, la Maison Blanche tente de convaincre le Congrès d'approuver un nouveau plan d'urgence de 60 milliards de dollars pour l'Ukraine. Celui-ci comprend à la fois des livraisons d'armes et de munitions, ainsi qu'une aide à la reconstruction au développement dans les régions sinitrées par la guerre.

Depuis plusieurs mois, les États-Unis dans le plus grand flou budgétaire, en raison de turbulences parlementaires. Le Congrès n’a toujours pas voté de budget pour l’année fiscale entamée le 1er octobre dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine souhaite adhérer à l'UE en même temps que les Balkans

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky poursuit sa tournée des régions reprises aux forces russes

Italie : les agriculteurs font défiler des tracteurs le long du Colisée