L'offensive israélienne se concentre sur le centre de Gaza

85% des 2,3 millions d’habitants de la bande de Gaza ont été déplacés.
85% des 2,3 millions d’habitants de la bande de Gaza ont été déplacés. Tous droits réservés AP
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 100 personnes ont été tuées dimanche dans une frappe israélienne sur le camp de réfugiés de Maghazi dans le centre de Gaza.

PUBLICITÉ

La contre-offensive israélienne se concentre désormais sur le centre de Gaza.

Dans le sud, les combats se poursuivent également à Khan Younès, ville dans laquelle se cacheraient les dirigeants du Hamas, selon l’armée israélienne.

L’offensive aérienne et terrestre sans précédent d’Israël contre le Hamas a ainsi déplacé près de 85% des 2,3 millions d’habitants de la bande de Gaza.

A l’extrémité sud de l’enclave, des dizaines de milliers de Palestiniens affluent ces derniers jours à Rafah déjà bondée, selon les Nations Unies

Pour les Palestiniens de Cisjordanie, 2023 a été l’année la plus meurtrière jamais enregistrée, selon l’ONU.

Plus de 21 500 Palestiniens ont également été tués dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la santé du Hamas.

Par ailleurs, plus de 100 personnes ont été tuées dimanche dans une frappe israélienne sur le camp de réfugiés de Maghazi dans le centre de Gaza, selon les dossiers hospitaliers.

L’armée israélienne a déclaré que des bâtiments proches de la cible visée avaient également été touchés et qu’ils « avaient probablement causé des dommages involontaires à d’autres civils non impliqués ».

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes sur le centre de Gaza, crainte d'une "expansion" du conflit

Rafah, le prochain objectif militaire de Benjamin Netanyahu

Trois Palestiniens tués par des forces israéliennes dans un hôpital en Cisjordanie