EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : importante attaque aérienne russe sur tout le territoire

Débris d'un bâtiment après l'attaque de missiles russes à Kyiv, en Ukraine, le vendredi 29 décembre 2023.
Débris d'un bâtiment après l'attaque de missiles russes à Kyiv, en Ukraine, le vendredi 29 décembre 2023. Tous droits réservés AP Photo/Efrem Lukatsky
Tous droits réservés AP Photo/Efrem Lukatsky
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

122 missiles 36 drones ont été lancés par les forces russes sur l’Ukraine, dans la nuit de jeudi à vendredi.

PUBLICITÉ

La Russie a lancé 122 missiles et 36 drones contre des cibles ukrainiennes, ont indiqué les autorités vendredi, tuant au moins 18 civils à travers le pays dans ce qu'un responsable de l'armée de l'air a déclaré être la plus grande attaque aérienne depuis le début de l'invasion russe. 

L'armée de l'air ukrainienne a intercepté 87 missiles et 27 drones de type Shahed au cours de la nuit, a déclaré le chef militaire ukrainien Valerii Zaluzhnyi.

Le commandant de l'armée de l'air, Mykola Oleshchuk, a écrit sur sa chaîne officielle Telegram : "L'attaque aérienne la plus massive" depuis l'invasion totale de la Russie en février 2022.

Selon l'armée de l'air ukrainienne, le précédent assaut le plus important a eu lieu en novembre 2022, lorsque la Russie a lancé 96 missiles contre l'Ukraine. Cette année, 81 missiles ont été lancés le 9 mars, selon les archives de l'armée de l'air.

Les combats le long de la ligne de front sont largement enlisés par le climat hivernal après que la contre-offensive estivale de l'Ukraine n'ait pas réussi à faire une percée significative le long de la ligne de contact d'environ 1 000 kilomètres.

Les responsables ukrainiens ont exhorté les alliés occidentaux du pays à lui fournir davantage de défenses aériennes afin de se protéger contre les attaques aériennes telles que celle de vendredi. Ces appels ont été lancés alors que des signes de fatigue mettent à rude épreuve les efforts déployés pour maintenir le soutien en place.

Les responsables et analystes occidentaux ont averti que la Russie avait limité ses frappes de missiles de croisière au cours des derniers mois dans le but apparent de constituer des stocks en vue de frappes massives pendant l'hiver, dans l'espoir de briser l'esprit des Ukrainiens.

Selon les autorités ukrainiennes, au moins 86 personnes ont été blessées et un nombre indéterminé de personnes ont été ensevelies sous les décombres au cours de l'assaut qui a duré environ 18 heures. Parmi les bâtiments endommagés dans toute l'Ukraine figurent une maternité, des immeubles d'habitation et des écoles.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que les forces du Kremlin avaient utilisé une grande variété d'armes, notamment des missiles balistiques et de croisière.

"Aujourd'hui, la Russie a utilisé presque tous les types d'armes de son arsenal", a déclaré M. Zelensky sur la plateforme de médias sociaux X, anciennement Twitter.

Le porte-parole de l'armée de l'air ukrainienne, Yurii Ihnat, a déclaré que la Russie "a apparemment lancé tout ce qu'elle a", à l'exception des missiles Kalibr lancés par des sous-marins, lors de l'attaque.

L'attaque aérienne qui a commencé jeudi et s'est poursuivie toute la nuit a touché six villes, dont la capitale, Kyiv, et d'autres zones d'est en ouest et du nord au sud de l'Ukraine, selon les autorités.

Des rapports faisant état de morts et de dégâts sont parvenus de tout le pays.

À Odessa, sur la côte sud, la chute d'une carcasse de drone a déclenché un incendie dans un immeuble résidentiel de plusieurs étages, selon le chef de la région, Oleh Kiper. Deux personnes ont été tuées et 15 autres, dont deux enfants, ont été blessées au cours de l'attaque d'Odessa.

Le maire de la ville occidentale de Lviv, Andrii Sadovyi, a déclaré qu'une personne avait été tuée et huit blessées, et que trois écoles et un jardin d'enfants avaient été endommagés lors d'une attaque de drone dans la région.

Plusieurs dizaines de missiles ont été lancés vers Kyiv pendant la nuit, et plus de 30 d'entre eux ont été interceptés, a déclaré Serhii Poplo, chef de l'administration militaire de Kyiv. L'attaque a déclenché un incendie dans un entrepôt du quartier de Podil, dans la capitale, où cinq personnes auraient été extraites des décombres.

Dans le nord-est de l'Ukraine, le maire de Kharkiv, Ihor Terekhov, a déclaré que la ville avait subi au moins trois vagues d'attaques aériennes au cours de la nuit, notamment des tirs de missiles S-300 et Kh-21. Une personne a été tuée et au moins neuf autres ont été blessées, selon les autorités.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : les secouristes extraient un homme des décombres à Kharkiv

Guerre en Ukraine : les écoles ukrainiennes pas épargnées par l'artillerie russe

Ukraine : Washington débloque 250 millions de dollars d'aide à Kyiv