Turquie : l'Etat islamique revendique l'attaque contre une église, les deux assaillants arrêtés

Des policiers turcs montent la garde dans une zone bouclée à l'extérieur de l'église Santa Maria, à Istanbul, en Turquie, le dimanche 28 janvier 2024.
Des policiers turcs montent la garde dans une zone bouclée à l'extérieur de l'église Santa Maria, à Istanbul, en Turquie, le dimanche 28 janvier 2024. Tous droits réservés AP Photo/Emrah Gurel
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre turc de l’intérieur a indiqué que les deux assaillants avaient été arrêtés. L'un des suspects vient du Tadjikistan, l'autre de Russie.

PUBLICITÉ

Deux assaillants masqués ont ouvert le feu, dimanche, dans une église catholique italienne à Istanbul, faisant un mort.

Les autorités turques avaient dans un premier temps estimé que l’attaque semblait viser une personne en particulier, avant que le groupe djihadiste Etat Islamique ne revendique l’attaque.

Dans la soirée, le ministre turc de l’intérieur, Ali Yerlikaya, a indiqué que les deux assaillants, qui tentaient de fuir, avaient été arrêtés. L'un des suspects vient du Tadjikistan, l'autre de Russie.

Il a également indiqué que la police avait perquisitionné 30 sites et arrêté un total de 47 personnes dans le cadre de l'enquête sur cette attaque.

Le pape François a évoqué l’attaque dans un discours prononcé dimanche sur la place Saint-Pierre du Vatican : "J'exprime ma proximité avec la communauté (de l'église) d'Istanbul, qui, pendant la messe, a subi une attaque armée faisant un mort et quelques blessés", a déclaré le souverain pontife.

L'église est dirigée par un ordre italien de frères franciscains. Le ministre italien des Affaires étrangères, Antonio Tajani, a déclaré que son ministère suivait la situation en collaboration avec l'ambassade d'Italie à Ankara et le consulat d'Istanbul.

En décembre, la Turquie avait arrêté 32 membres présumés de l’Etat Islamique, soupçonnés de préparer des attentats contre des synagogues, des églises, et l’ambassade d’Irak.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Turquie : Ankara a mené des frappes aériennes en Irak et en Syrie après la mort de 12 soldats Turcs

Les Turcs accueillent en héros leur premier astronaute

Turquie : une attaque contre un Palais de justice d’Istanbul a fait un mort et cinq blessés