Ukraine : E. Macron : soutenir l'Ukraine "dans la durée"

AP
AP Tous droits réservés Efrem Lukatsky/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour la première fois depuis le début de l'invasion en 2022, des soldats russes pénètrent certaines rues de la ville d'Avdiivka alors qu'Emmanuel Macon appelle à soutenir l'Ukraine "dans la durée".

PUBLICITÉ

À l'Est de l'Ukraine, pour la première fois depuis le début de l'invasion, des forces russes réussissent à s'emparer de certaines rues d'Avdiivka.

La petite ville est considérée comme une porte d'entrée vers Donetsk, la capitale du Donbass annexé par Moscou.

30 000 vivaient à Avdiika avant l'invasion russe, un millier de civils y survivent encore.

L'avancée des forces russes intervient au moment où Emmanuel Macron est en Suède appelle les Européens à soutenir l'Ukraine "dans la durée".

Emmanuel Macron, président français : "Le coût, le coût réel, à court et à long terme, d'une victoire russe est trop élevé pour nous tous. C'est pourquoi la réponse raisonnable est de nous mettre en situation de soutenir l'Ukraine au cours de cette année et des années à venir. Quoi qu'il en coûte, quoi qu'il en soit.

Fidèle à son principe de neutralité, la Suisse a jusqu'à présent refusé toute livraison d'armes à l'Ukraine.

Ce mardi, Berne a donné son vert à entredeux et autorisé la livraison vers l'Allemagne de 25 chars Leopard 2.

L'Allemagne a transféré des chars à l'Ukraine et comblera le manque de son armée avec les chars livrés par la Suisse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Kyiv nie la prise de Krynki par l’armée russe

Ukraine : les trains devenus indispensables depuis le début de la guerre

L'activité russe à Adiivka "s'est considérablement ralentie" depuis la prise de la ville