EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre à Gaza : à Doha des négociations reprennent pour établir un cessez-le-feu

Le deuxième navire, à gauche, transportant de l'aide alimentaire du groupe humanitaire World Central Kitchen se prépare à partir pour Gaza dans le port de Larnaca.
Le deuxième navire, à gauche, transportant de l'aide alimentaire du groupe humanitaire World Central Kitchen se prépare à partir pour Gaza dans le port de Larnaca. Tous droits réservés Petros Karadjias/AP
Tous droits réservés Petros Karadjias/AP
Par euronews avec agences avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Malgré les réticences du Premier ministre israélien, des négociations devaient reprendre ce dimanche à Doha au Qatar pour tenter d'établir un cessez-le-feu.

PUBLICITÉ

Alors que les combats et les bombardements se poursuivent à Gaza, les pourparlers de trêve doivent reprendre à Doha ce dimanche, entre le Qatar, Israël et l'Égypte, afin de discuter de la dernière proposition du Hamas concernant l'échange d'otages. La délégation israélienne est dirigée par le directeur du Mossad, David Barnea.

Sur le terrain, selon des sources palestiniennes, plus de 30 personnes, pour la plupart issues d'une même famille, ont été tuées par une frappe aérienne israélienne dans le camp de réfugiés de Nuseirat. Le bombardement aurait eu lieu au moment où la famille se réunissait pour préparer un repas pendant le Ramadan. 

En Israël, cette fois, des manifestants anti-gouvernementaux se sont de nouveau  rassemblés samedi, par dizaines de milliers à Tel Aviv. Ils exigent du gouvernement qu'il accepte le plan de libération des otages. Le cabinet de Benjamin Netanyahu devait annoncer ce dimanche que la date du 7 octobre deviendra journée nationale de commémoration, en souvenir des centaines de victimes de l'attaque du Hamas.

Des familles et des proches des otages détenus par le Hamas ont de nouveau manifesté à Tel Aviv.
Des familles et des proches des otages détenus par le Hamas ont de nouveau manifesté à Tel Aviv.Ohad Zwigenberg/AP

Dans le cadre d'une autre initiative de paix, le chancelier allemand Olaf Scholz se rend au Moyen-Orient, d'abord en Jordanie, et devrait ensuite arriver en Israël. Son principal objectif est de permettre à l'aide humanitaire d'entrer davantage dans la bande de Gaza.

Pendant ce temps, le navire "Open Arms", battant pavillon espagnol, aurait déchargé sa cargaison et serait reparti vers Larnaka. Les autorités chypriotes ont déclaré aux médias qu'un deuxième navire était prêt à quitter le port en direction de Gaza en suivant le même itinéraire, mais aucun autre détail n'est disponible à ce jour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : le couloir humanitaire maritime, un "cap crucial" selon le Président de Chypre

Guerre à Gaza : faible espoir d'une trêve, Netanyahu valide une opération militaire à Rafa

Guerre Israël-Hamas : au moins 20 morts à Gaza après des tirs à un point de distribution alimentaire