Après l’attaque d'un consulat iranien à Damas, l'ambassadeur menace Israël

Des manifestants en colère se sont rassemblés à Téhéran pour appeler à la vengeance contre Israël lundi 2 avril 2024.
Des manifestants en colère se sont rassemblés à Téhéran pour appeler à la vengeance contre Israël lundi 2 avril 2024. Tous droits réservés Vahid Salemi/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Vahid Salemi/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il a assuré que son pays allait apporter « une réponse décisive ».

PUBLICITÉ

Dans une déclaration retransmise par les médias en Iran, l'ambassadeur iranien à Damas, a assuré que son pays allait apporter « une réponse décisive » au raid imputé à Israël, qui a visé ce lundi la section consulaire de l'ambassade iranienne à Damas. 

Cette attaque sans précédent sur un bâtiment diplomatique iranien en Syrie, a fait onze morts, dont sept parmi les Gardiens de la révolution d'Iran. 

Des manifestants en colère se sont rassemblés à Téhéran pour appeler à la vengeance contre Israël ce lundi soir, brûlant son drapeau et celui des États-Unis.

Ce raid en Syrie survient alors qu'une base de Tsahal a fait l'objet d'une attaque de drones ce dimanche dans la nuit

D'après le porte-parole de l’armée israélienne, la cible aérienne qui a frappé la base navale d'Eilat était "fabriqué en Iran".

Interrogé par CNN sur la responsabilité d’Israël à propos du raid de Damas, il a refusé de répondre, se contentant de répéter qu'au cours des six derniers mois, l’Iran avait provoqué une escalade au Proche-Orient.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Ukraine : au moins 13 morts dans des frappes russes à Tchernihiv

Attaque d'ours en Slovaquie : au moins 5 blessés