EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Attaque de l'Iran contre Israël : l'ONU appelle à la retenue

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, dimanche 14 avril 2024.
Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, dimanche 14 avril 2024. Tous droits réservés USUNTV
Tous droits réservés USUNTV
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a rappelé "la responsabilité commune d'œuvrer pour la paix".

PUBLICITÉ

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à la "plus grande retenue" et à la désescalade après l'attaque de plus de 300 drones et missiles de l'Iran sur Israël, dans la nuit de ce samedi à dimanche.

Il a rappelé que la Charte onusienne interdisait le recours à la force contre l'intégrité territoriale d'un État. 

"Il faut s'éloigner du gouffre. Il est vital d'éviter toute action qui pourrait conduire à des confrontations militaires sur plusieurs fronts dans la région. Les civils endurent déjà la guerre et paient un lourd tribut. Nous avons la responsabilité commune de désamorcer les tensions et d'œuvrer pour la paix."

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche a aussi assuré que les États-Unis ne voulaient pas d’une "escalade".

Dans une interview accordée à Sky News ce dimanche, le Président israélien a, quant à lui, déclaré qu'Israël envisageait toutes les options après l'attaque. 

"C'est un acte de guerre. Il s'agit d'une déclaration de guerre. Maintenant, parce que nous faisons preuve de retenue, parce que nous connaissons les répercussions et parce que nous discutons avec nos partenaires, nous envisageons toutes les options et je suis certain que nous prendrons les mesures nécessaires pour protéger et défendre notre peuple. Nous ne cherchons pas la guerre."

L’attaque iranienne se veut une riposte à la frappe imputée à Israël contre le consulat de Téhéran, à Damas, au début du mois d’avril.

L’Iran avait aussitôt affirmé qu’elle ne resterait pas sans réponse et l'ambassadeur iranien avait promis une réponse "décisive" de son pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les prix de l'or et du pétrole augmentent après l'annonce d'une frappe israélienne sur l'Iran

Israël affirme avoir intercepté 99 % des drones et missiles lancés par l'Iran

Après l’attaque d'un consulat iranien à Damas, l'ambassadeur menace Israël