PUBLICITÉ

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis annonce les candidats de son parti aux élections européennes

Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis annonce les candidats aux élections européennes
Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis annonce les candidats aux élections européennes Tous droits réservés Screenshot from EPT video
Tous droits réservés Screenshot from EPT video
Par Euronews avec EBU
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Mitsotakis demande aux électeurs de regarder au-delà de l'attrait des noms célèbres sur le bulletin de vote, mais les problèmes quotidiens tels que la hausse des prix sont plus préoccupants pour les électeurs.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a présenté les 42 candidats de son parti, Nouvelle Démocratie, aux élections européennes de juin. La plupart d'entre eux sont des visages bien connus des Grecs, notamment des animateurs de télévision, des journalistes et des médaillés olympiques.

Parmi eux également, Fredi Beleri, un élu d'origine grecque, maire d’une ville d’Albanie, qui purge actuellement une peine de deux ans de prison pour achat de voix. Une affaire qui a attisé les tensions entre Tirana et Athènes.

Lors de sa conférence de presse, Kyriakos Mitsotakis a appelé les Grecs à envoyer un message de stabilité lors du vote européen de juin, face aux tensions géopolitiques et aux défis économiques.

"Les choses sont devenues très difficiles. Notre pays se trouve dans un voisinage en difficulté. Il y a de grands défis financiers, des défis liés à la révolution technologique et à la crise climatique auxquels nous sommes appelés à faire face avec une Europe qui souvent trouve ses marques et tente de jouer un rôle de premier plan dans un monde en mutation. Il est très important que la voix forte de notre pays soit entendue dans cette Europe en mutation. C'est pourquoi nous votons aux élections du 9 juin."

Le Premier ministre grec a également affirmé que cette liste électorale pleine de célébrités sera capable de répondre aux attentes des électeurs. Mais de nombreux Grecs en doutent, et restent davantage préoccupés par des problèmes comme le coût de la vie.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La justice autorise la tenue du rassemblement nationaliste à Bruxelles, selon les organisateurs

Grèce : La flambée des prix des produits alimentaires est la principale priorité des électeurs

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends