PUBLICITÉ

Au moins 15 morts dans l’effondrement d’un immeuble après une frappe ukrainienne à Belgorod

Dégâts après l'effondrement d'un immeuble à Belgorod, Russie, dimanche 12 mai 2024.
Dégâts après l'effondrement d'un immeuble à Belgorod, Russie, dimanche 12 mai 2024. Tous droits réservés Belgorod Region Governor Vyacheslav Gladkov Telegram channel via AP
Tous droits réservés Belgorod Region Governor Vyacheslav Gladkov Telegram channel via AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les débris d’un missile ukrainien intercepté par les défenses antiaériennes se sont abattus dimanche sur l’immeuble, selon Moscou.

PUBLICITÉ

L’effondrement d’un immeuble résidentiel dans la ville russe de Belgorod, dimanche, a fait au moins 15 morts et une vingtaine de blessés, selon un nouveau bilan.

Moscou affirme que les débris d’un missile ukrainien intercepté par les défenses antiaériennes se sont abattus sur l’immeuble.

Située près de la frontière avec l’Ukraine, la ville est régulièrement visée par des attaques depuis plusieurs mois.

La Russie affirme par ailleurs avoir neutralisé 31 drones ukrainiens dans la nuit de dimanche à lundi, dont 12 au-dessus de la région de Belgorod. Les régions de Koursk et de Lipetsk, ainsi que la Crimée annexée, ont également été ciblées.

Combats intenses dans la région de Kharkiv

Dans son allocution quotidienne, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lui fait état de “combats acharnés” dans la région de Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine, où les forces russes ont lancé une offensive surprise vendredi.

L’armée ukrainienne reconnaît des “succès tactiques” de la Russie dans la région et précise que des combats sont en cours dans la ville frontalière de Vovtchansk, ou près de 1 500 personnes ont été évacuées.

Des frappes russes sur la ville ce week-end auraient plusieurs victimes. Il ne resterait plus à l’heure actuelle qu’environ 500 habitants à Vovtchansk, qui en comptait près de 17 000 avant l’invasion russe de l’Ukraine en février 2022.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Moscou avance sur Kharkiv, Kyiv riposte à Belgorod

Ukraine : évacuations dans la région de Kharkiv où les combats s'intensifient

La Russie lance une offensive terrestre dans la région de Kharkiv