EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Yémen : les rebelles houthis arrêtent au moins onze membres du personnel de l'ONU

Houthis
Houthis Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Ces arrestations interviennent alors que les Houthis ont pris pour cible le transport maritime dans le couloir de la mer Rouge en raison de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

PUBLICITÉ

Au moins onze employés yéménites d'agences des Nations Unies ont été détenus par les rebelles houthis du Yémen dans des circonstances peu claires, ont déclaré les autorités vendredi, alors que les rebelles sont confrontés à une pression financière croissante et à des frappes aériennes de la part d'une coalition dirigée par les États-Unis. D'autres personnes travaillant pour des groupes d'aide humanitaire ont probablement aussi été enlevées.

Ces arrestations interviennent alors que les Houthis, qui se sont emparés de la capitale du Yémen il y a près de dix ans et qui combattent une coalition dirigée par l'Arabie saoudite depuis peu, ont pris pour cible le transport maritime dans le couloir de la mer Rouge en raison de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

Tout en attirant l'attention sur le plan international, le groupe secret a réprimé les dissidents dans son pays, condamnant récemment 44 personnes à la peine de mort.

Des responsables régionaux, s'adressant à l'Associated Press sous le couvert de l'anonymat car ils n'étaient pas autorisés à informer les journalistes, ont confirmé les détentions de l'ONU. Les personnes détenues comprennent des employés de l'agence des Nations Unies pour les droits de l'homme, de son programme de développement, du Programme alimentaire mondial et un employé du bureau de l'envoyé spécial, ont déclaré les responsables. L'épouse de l'un d'entre eux est également détenue.

L'ONU n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles attaques des rebelles Houthis contre des navires

Une attaque présumée des Houthis provoque un incendie sur un navire dans le golfe d'Aden

De possibles "crimes de guerre" commis lors de la libération de quatre otages à Gaza (ONU)