EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une attaque meurtrière sur la ville de Dnipro fait au moins 5 morts et 53 blessés

Les voitures endommagées après l'attaque de missiles russes à Dnipro, en Ukraine, le mercredi 3 juillet 2024.
Les voitures endommagées après l'attaque de missiles russes à Dnipro, en Ukraine, le mercredi 3 juillet 2024. Tous droits réservés Dnipro Regional Administration via AP
Tous droits réservés Dnipro Regional Administration via AP
Par David O'Sullivan avec EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Une attaque russe sur la ville de Dnipro a fait moins 5 morts et 53 blessés. La Russie continue son offensive à Tchassiv Yar et dans la région de Donetsk.

PUBLICITÉ

Au moins cinq personnes ont été tuées dont un enfant et 53 blessées ce mercredi dans une attaque russe sur la ville de Dnipro, selon les autorités. Les frappes ont touché un centre commercial, une station service et plusieurs véhicules.

A quelques mètres de là, un incendie s'est déclaré près d'un centre hospitalier. Des débris ont volé jusqu'à l'unité de soins intensifs pour enfants, mais aucune victime n'a été signalée.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux par Volodymyr Zelensky montre plusieurs obus tirés sur la ville.

Le Président ukrainien a condamné cette nouvelle attaque, et réitéré son appel à ses alliés occidentaux pour obtenir de nouveaux systèmes de défense anti-aérienne ainsi que leur accord pour frapper la Russie plus en profondeur.

Mercredi, l'Ukraine a reçu 2 milliards d'euros du Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre d'une facilité de crédit permanente, a annoncé le Premier ministre Denys Chmyhal.

Un montant supplémentaire de 14 milliards d'euros est attendu dans le cadre de l'accord, mais l'Ukraine doit passer des contrôles du FMI sur ses progrès en matière de critères économiques avant que chaque partie ne soit débloquée. Ces fonds seront utilisés, entre autres, pour les prestations sociales et les salaires des médecins et des enseignants, a déclaré Denys Chmyhal.

Située à une centaine de kilomètres à vol d'oiseau à l'ouest de la ligne de front avec la Russie, Dnipro est régulièrement visée par des attaques aériennes russes. En janvier 2023, un missile avait touché un immeuble résidentiel de la ville, tuant 46 personnes.

Au cours de sa troisième année, la guerre a tué plus de 10 000 civils et en a blessé 20 000 autres, selon les Nations unies.

La Russie continue elle son offensive sur les villes proches de la ligne de front dans la région de Donetsk dans l’espoir de faciliter une percée. Mercredi matin, l'armée russe a revendiqué la prise du quartier Novi dans la ville stratégique de Tchassiv Yar. Il n’était toutefois pas établi, dans l’immédiat, que les soldats russes avaient réussi à franchir le canal qui sépare une partie de ce quartier périphérique du reste de la ville.

Il s’agit de la première zone conquise dans cette ville stratégique de l’est de l’Ukraine dont Moscou cherche à s’emparer dans l’espoir de faciliter une percée. La position en hauteur de la ville permettrait en effet aux troupes russes d’atteindre avec leurs canons Kramatorsk, la plus grande cité minière de la région et garnison ukrainienne sur cette partie du front.

La chaîne Telegram DeepState, constituée de chercheurs en sources ouvertes, proche de Kyiv, a affirmé que *ce quartier avait été "complètement rasé" et que s’obstiner à le tenir ne mènerait qu’à "des pertes accrues".* "Le retrait de ce quartier est donc une décision logique, bien que difficile", a-t-elle conclu.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Entre la Hongrie et l'Ukraine, des relations qui restent tendues

No Comment : mobilisation de prisonniers en Ukraine

L'Ukraine frappe un dépôt de munitions à l'intérieur de la Russie, des évacuations en cours