EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Russie multiplie les frappes sur le territoire ukrainien

Un officier de police recueille des preuves après une attaque russe contre un dépôt de Nova Poshta à Kharkiv, le 30 juin 2024.
Un officier de police recueille des preuves après une attaque russe contre un dépôt de Nova Poshta à Kharkiv, le 30 juin 2024. Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Andrii Marienko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AP, EBU
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

L’armée russe, qui poursuit son avancée en Ukraine a multiplié les attaques ce week-end. Moscou a par ailleurs revendiqué la prise de nouveaux villages.

PUBLICITÉ

Les forces russes ont concentré leurs attaques sur les deux plus grandes villes d'Ukraine dimanche. Un immeuble résidentiel a été endommagé dans la capitale et au moins une personne a été tuée lors d'une attaque contre un bâtiment postal à Kharkiv.

Plus de deux ans après le début de la guerre, les forces russes poursuivent leurs attaques contre les infrastructures civiles ukrainiennes.

Les attaques sur Kyiv ne sont pas aussi fréquentes que sur les autres grands centres urbains et sont relativement rares, après une série d'assauts en mars.

Un policier couvre le corps d'un homme tué lors d'une attaque russe sur le dépôt de Nova Poshta à Kharkiv, le 30 juin 2024.
Un policier couvre le corps d'un homme tué lors d'une attaque russe sur le dépôt de Nova Poshta à Kharkiv, le 30 juin 2024.Andrii Marienko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.

L'administration militaire de la ville de Kyiv a confirmé qu'un missile avait touché un immeuble résidentiel de plusieurs étages dans la capitale dimanche. Le maire de la ville, Vitali Klitschko, a déclaré par la suite qu'un incendie s'était déclaré aux huitième et neuvième étages.

La frappe n'a pas fait de victimes, mais cinq blessés ont été soignés sur place et une femme âgée a été transportée à l'hôpital.

Kharkiv, quant à elle, est régulièrement bombardée et l'attaque de dimanche a tué un livreur et déclenché un incendie.

Hier, il y a eu une attaque et notre maison a été complètement détruite. Tout le monde est stressé, émotif, en larmes, très effrayant.
Oksana Zharko
Habitante de Toretsk

"Il est possible qu'il y ait eu neuf personnes ou plus sur le site, étant donné l'ampleur de la destruction, et nous allons vérifier", a déclaré le chef de l'administration militaire régionale de Kharkiv, Oleh Syniehubov.

"Il s'agissait d'une bombe aérienne guidée, dont nous allons déterminer le type. Il s'agit soit d'une munition guidée, soit d'une FAB, comme celles qu'ils ont déjà utilisées à Kharkiv", a-t-il poursuivi.

Parallèlement, dans l'est du pays, des images de drone diffusées dimanche par l'armée ukrainienne montrent ce qui semble être des cadavres dans une zone civile de la ville de Toretsk.

Cette ville de la région de Donetsk a subi d'intenses bombardements russes ces derniers jours, ce qui a incité les services de secours ukrainiens à intensifier leurs efforts d'évacuation.

Les sauveteurs de l'unité de police White Angels ont aidé des personnes âgées à sortir de chez elles, transportant une femme sur un brancard.

"Hier, il y a eu un puissant bombardement avec des bombes planantes. Les drones, les mortiers et les canons antiaériens fonctionnent en permanence. C'est une situation très dangereuse et stressante", a déclaré Vitalii Bukariev, officier des White Angels.

Les autorités ukrainiennes ont également déclaré dimanche qu'un tir de missile russe sur une ville de la région de Zaporizhzhia, dans l'est de l'Ukraine, avait tué sept personnes, dont trois enfants.

Plus de 30 personnes ont également été blessées lors de l'attaque de Vilnyansk, qui a provoqué un gigantesque incendie et d'importants dégâts sur les bâtiments résidentiels et les infrastructures essentielles.

Dans un message publié sur X, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que la Russie avait utilisé 800 bombes aériennes guidées sur des cibles en Ukraine au cours de la seule semaine écoulée.

"L'Ukraine a besoin des moyens nécessaires pour détruire les porteurs de ces bombes, y compris les avions de combat russes, où qu'ils se trouvent", a-t-il déclaré.

"Cette étape est essentielle. Des décisions claires sont nécessaires pour protéger notre peuple. Des frappes à longue portée et une défense aérienne moderne sont indispensables pour mettre un terme à la terreur quotidienne de la Russie", a poursuivi Voloodymyr Zelensky.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pays-Bas : le Premier ministre Mark Rutte prononce son discours de départ

Guerre Russie - Ukraine : jour de deuil dans la région de Zaporijjia, après des attaques meurtrières

Guerre en Ukraine : au moins 11 morts après des frappes russes