Le titre Volkswagen s'effondre après la révélation d'une fraude aux dispositifs anti-pollution aux Etats-Unis

Le titre Volkswagen s'effondre après la révélation d'une fraude aux dispositifs anti-pollution aux Etats-Unis
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le constructeur allemand Volkswagen enregistre le plus fort plongeon en bourse de son histoire, à cause de la révélation d’une tricherie sur les

PUBLICITÉ

Le constructeur allemand Volkswagen enregistre le plus fort plongeon en bourse de son histoire, à cause de la révélation d’une tricherie sur les contrôles antipollution aux Etats-Unis, qui l’oblige à rappeler 500 000 véhicules. La fraude a été réalisée grâce à un logiciel installé dans près d’un demi-million de véhicules Volkswagen et Audi, certains commercialisés depuis 2009.

“Je pense que l’Agence de Protection de l’Environnement essaye d’envoyer un message à Wolkswagen dans ce cas particulier, mais à lindustrie automobile dans son ensemble, pour dire qu’ils ne tolèreront aucune irrégularité quand il s’agit des standards d‘émission”, affirme

Volkswagen a reconnu vendredi avoir délibérément contourné les normes antipollution. Dès lundi, son titre cédait près de 10 % à l’ouverture, et plus de 20 % en milieu de journée.

En une demi-journée, plus de vingt milliards d’euros sont partis en fumée. Le fabriquant a annoncé qu’il cessait de commercialiser ses modèles diesel aux Etats-Unis. Le scandale sonne comme une rupture de confiance. A Berlin, le gouvernement allemand a affirmé vouloir vérifier qu’il n’y a pas eu de tricherie en Allemagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Où la classe moyenne paie-t-elle les impôts les plus élevés et les plus bas en Europe ?

Les milléniaux, en passe de devenir la génération la plus riche de l'histoire

L'inflation a poursuivi son reflux dans la zone euro en février, revenant à 2,6% sur un an