EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Après le scandale, Volkswagen mise sur l'automobile propre

Après le scandale, Volkswagen mise sur l'automobile propre
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Tirant les leçons du "Dieselgate", le constructeur automobile allemand promet 20 modèles hybrides et électriques d'ici 2020.

PUBLICITÉ

Volkswagen est bien décidé à tourner la page des moteurs truqués. Commentant ses résultats annuels, le géant allemand de l’automobile a annoncé viser une marge opérationnelle de 5 à 6% cette année.

Certes, il a essuyé une perte historique de 1,6 milliard d’euros en 2015 – sa première perte annuelle depuis plus de 20 ans, mais c’est du fait des 16 milliards provisionnés pour faire face au scandale.

Son patron, Mathias Müller s’est voulu rassurant. “La bonne nouvelle c’est que le groupe Volkswagen est suffisamment robuste pour amortir ce fardeau financier exceptionnel,” a-t-il martelé. “_ Rien qu’en 2015, les liquidités nettes de l’activité automobile de la compagnie ont augmenté de près de 40% à 24,5 milliards d’euros._”

Volkswagen veut profiter du “Dieselgate” pour réduire ses coûts en arrêtant notamment la production des modèles non rentables. Il veut aussi mettre le turbo pour rattraper son retard en matière de voitures hybrides et électriques, avec 20 modèles supplémentaires d’ici 2020.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE