EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Iran : Airbus décroche un contrat de 20 milliards de dollars

Iran : Airbus décroche un contrat de 20 milliards de dollars
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Iran Air a commandé 100 appareils à l'avionneur européen. Les livraisons commenceront en janvier.

PUBLICITÉ

Airbus remporte un contrat de 20 milliards de dollars en Iran – l‘équivalent de 19 milliards d’euros.

La compagnie nationale iranienne Iran Air a commandé cent appareils à l’avionneur européen, dont 46 A320, 38 A330 et 16 A350. Les livraisons commenceront en janvier.

We have sealed an historic order with #IranAir for 100 jets: 46 #A320 Family, 38 #A330 Family & 16 #A350 aircraft https://t.co/xQrX16UXhxpic.twitter.com/DL0EeS3BR0

— Airbus (@Airbus) 22 décembre 2016

Iran Air a finalement renoncé au super jumbo d’Airbus, l’A380, l’aéroport de Téhéran n‘étant pas adapté à ce très gros porteur. Dans une lettre d’engagement signée en janvier, la compagnie envisageait de commander douze A380.

Après Boeing, Airbus signe à son tour un énorme contrat en Iran https://t.co/d7nw2aBfvbpic.twitter.com/IXQZxGkFGY

— La Presse Affaires (@LP_Affaires) 22 décembre 2016

Un marché prometteur

Cette commande fait suite à l’achat de 80 appareils à l’Américain Boeing le 11 décembre – un contrat de 16,6 milliards de dollars.

Des contrats commerciaux rendus possibles par la levée, en septembre dernier, de l’embargo américain sur l’exportation de technologies sensibles vers l’Iran. Certaines pièces des avions d’Airbus sont en effet fabriquées aux Etats-Unis.

L’Iran représente un débouché de taille pour les deux concurrents. Selon l’Organisation iranienne de l’aviation civile, le pays aura besoin de 400 à 500 avions de ligne dans la prochaine décennie pour renouveler une flotte vieillissante.

Avec AFP, Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane