Marchés : le secteur aérien goûte mal le décret de Donald Trump

Marchés : le secteur aérien goûte mal le décret de Donald Trump
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les marchés européens ont commencé dans le rouge une semaine qui s'annonce chargée.

PUBLICITÉ

Les marchés européens ont commencé dans le rouge une semaine qui s’annonce chargée. Le STOXX Europe 600 enregistrait son plus net recul en deux mois à -1,05%. C’est à peu de chose près ce que cédaient le CAC40 parisien et le DAX de Francfort.

La bourse d’Athènes plongeait de 3,5% après un rapport non public du FMI sur la situation “explosive“ de la Grèce. La place de Milan chutait de 2,95% dans le sillage des bancaires.

A New York, Wall Street a ouvert en repli. Le Dow Jones, euphorique après l‘élection de Donald Trump retombait ce lundi matin sous la barre des 20 000 points, suivant la même tendance que les places européennes.

Le secteur aérien s’est globalement distingué par ses difficultés, surtout aux Etats-Unis, où les compagnies subissent le décret anti-migrants de Donald Trump, limitant l’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans.

American Airlines cédait en matinée plus de 6%, Delta près de 4%, tandis qu’en Europe Air France et le groupe IAG de British Airways étaient aussi orientées à la baisse.

Les valeurs de l’aviation ont été affaiblies par le climat d’incertitude“ estime Atakan Sahin, analyste pour ICF Bank à Francfort. “On l’a vu et lu ce week-end, même les équipages des compagnies aériennes ne savent pas vraiment comment réagir à ce décret. C’est mauvais signe, et c’est cette tension qui s’est ressenti sur les actions“, conclut-il.

Les marchés gardent les yeux rivés sur les Etats-Unis avec la décision de la Réserve fédérale mercredi puis les chiffres de l’emploi vendredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Comment une "flotte fantôme" de navires aide la Russie à échapper aux sanctions pétrolières

Israël-Hamas : comment les marchés financiers sont-ils impactés par ce conflit ?

Ventes massives chez Google : le géant de la technologie perd la valeur de Disney en une nuit