EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Pékin riposte avec de nouvelles taxes sur les produits américains

Pékin riposte avec de nouvelles taxes sur les produits américains
Tous droits réservés  REUTERS/Jason Lee
Tous droits réservés  REUTERS/Jason Lee
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Chine a concrétisé ses mesures de rétorsion dans le différend commercial qui l'oppose aux États-Unis. Tous deux ont annoncé des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de leurs importations respectives. Les taxes chinoises seront appliquées dès le 6 juillet.

PUBLICITÉ

Dans la joute commerciale entre les États-Unis et la Chine, Pékin confirme sa contre-attaque.

En réponse à l'annonce de Donald Trump, l'Empire du Milieu appliquera donc également des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars des importations.

Dès le 6 juillet prochain, 34 milliards de produits américains seront ainsi taxés. Dans la liste : des produits agricoles, des produits marins mais aussi des voitures.

Avec de telles hostilités commerciales relancées, le relatif "consensus" trouvé il y a moins d'un mois vole complètement en éclat. Le 19 mai dernier, Pékin et Washington avaient pourtant annoncé un accord de principe pour réduire le déficit des États-Unis avec la Chine, en suspendant les menaces de mesures punitives.

Ce vendredi, le président américain a annoncé de nouvelles taxes, ciblant de son côté les hautes technologies industrielles. Donald Trump avait d'ores et déjà promis d'autres taxes en cas de représailles chinoises.

Les nouvelles taxes annoncées vendredi relancent la crainte d'une guerre commerciale, qui pourrait compromettre la croissance économique de la planète toute entière. D'autant que l'administration Trump a ouvert d'autres fronts contre l'Union européenne et ses partenaires au sein de l'accord de libre-échange nord américain (Aléna), le Canada et le Mexique. Ses alliés et partenaires commerciaux, frappés de taxes sur leurs importations d'acier et d'aluminium, ont d'ores et déjà annoncé des mesures de rétorsions et des recours auprès de l'OMC.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le bras de fer entre Washington et Pékin se relance

Chine et Etats-Unis enterrent la hache de guerre commerciale

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques