EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Fromages vs Boeing : tensions commerciales tout azimut

Fromages vs Boeing : tensions commerciales tout azimut
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Etats-Unis menacent de taxer des produits européens dont certains fromages. Un nouveau front dans la guerre commerciale, alors que les tensions entre Pékin et Washington ont baissé d'un cran.

PUBLICITÉ

Les Etats-Unis vont-ils imposer des taxes sur l'importation de fromages européens ? L'idée est en tout cas évoquée par l'administration Trump, qui a dressé une liste de près de 90 produits qui pourraient être ainsi taxés.Outre les fromages, il y a le whisky irlandais, les olives grecques ou encore certains produits de charcuterie.

Tous ces produits représentent près de 4 milliards de dollars en valeur commerciale.

Ces taxes, si elles sont appliquées, s'ajouteront à une liste d'autres produits visés par l'administration américaine.

Cette guerre commercial trouve son origine dans le conflit qui opposent les deux géants de l'aéronautique, l'Américain Boeing d'un côté, l'Européen Airbus de l'autre. Les Etats-Unis accusent l'Europe d' accorder des subventions illégales à Airbus. Et Bruxelles formule les mêmes accusations à Washington vis-à-vis de Boeing. Cela fait des années que ça dure. Le litige est entre les mains de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Négociations commerciales Chine - USA

La résurgence de ce conflit aujourd'hui intervient alors que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont baissé d'un cran.

Les tensions commerciales entre les Chine et les Etats-Unis semblent s'apaiser. Des négociations pourraient reprendre, après la rencontre entre les président chinois et américain, et c'est une bonne nouvelle ! Cela dit, cette guerre commerciale a profondément changé les relations entre les deux pays.
Zhu Min
Institut chinois de recherhe financière, Université Tsinghua

Ce sujet est en toile de fond du sommet du Forum économique mondial (WEF) qui se tient actuellement en Chine. Le Premier ministre chinois était l'un des invités de marque de ce rendez-vous estival.

Il est toujours nécessaire de faciliter l'investissement et le libre-échange, et dans le même temps, d'améliorer les mécanismes institutionnels qui mettent en évidence l'égalité des droits, des règles et des opportunités. L'objectif est de contribuer à un développement qui soit bénéfique pour tous, équilibré et inclusif.
Li Keqiang
Premier ministre chinois

Dans son discours, le premier ministre chinois a indiqué que son pays allait faciliter les investissements étrangers dans le secteur financier.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom

Élections européennes : la poussée de l'extrême droite va-t-elle peser sur les énergies renouvelables ?