Boudé par l'UE, le whisky américain trinque

Boudé par l'UE, le whisky américain trinque
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le whisky américain a la gueule de bois depuis que l'Union européenne applique des droits de douane à hauteur de 25 % sur les eaux-de-vie en provenance des États-Unis. Conséquence directe, les exportations vers l'Europe sont en baisse.

PUBLICITÉ

Le whisky américain a la gueule de bois depuis que l'Union européenne applique des droits de douane à hauteur de 25 % sur les eaux-de-vie en provenance des États-Unis. Conséquence directe, les exportations vers l'Europe sont en baisse.

La distillerie Mountain Laurel Spirits, basée en Pennsylvanie, en fait le constat amer. Son distributeur européen a stoppé ses commandes de whisky. "Ils ont cessé d'en acheter, tout simplement, déplore le propriétaire de la fabrique, Herman Mihalich. Notre collaboration est donc en suspens, jusqu'à ce que l'on sache quelle direction va être prise".

Les surtaxes européennes sur le whisky et d'autres produits américains ont été mises en œuvre en juin 2018, en réponse à la guerre commerciale déclenchée par l'administration Trump.

En un an, les producteurs de whisky américains ont vu leurs livraisons vers l'Europe chuter d'environ 20 %. Et ils redoutent des pertes encore plus importantes à venir, alors que Washington, envisage des taxes supplémentaires sur les produits européens, après avoir ciblé dans un premier temps l'acier et l’aluminium.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Renault Scenic E-Tech élue "Voiture de l'année" 2024

Qu'est-ce qui a rapporté le plus au cours de la dernière décennie ? : le bitcoin ou une maison à Londres ?

Toyota rappelle 280 000 véhicules aux États-Unis. Qu'en est-il en Europe ?