PUBLICITÉ

Un nouveau coup dur pour Uber

Un nouveau coup dur pour Uber
Tous droits réservés Richard Drew/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Richard Drew/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le groupe s'avère durement touché par la crise sanitaire, et prévoit de se séparer d'un quart de ses troupes.

PUBLICITÉ

C'est un nouveau coup dur pour Uber, durement touché par l'impact de la crise sanitaire.

Le groupe va se séparer de 3 000 salariés supplémentaires, a indiqué ce lundi la direction.

Début mai, déjà, la société avait annoncé la suppression de 3 700 postes.

En l'espace de quelques semaines, un quart des effectifs a fondu : une quarantaine de bureaux vont fermer à travers le monde, et Uber entend désormais laisser de côté les projets innovants pour se concentrer sur le transport et la livraison alimentaire.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OCDE prévoit une croissance stable des économies mondiales pour 2024 et 2025

Le cloud : stockage dématérialisé, mais impact environnemental bien réel

Les dépenses militaires européennes sont-elles suffisantes face à la menace russe ?