Shell prévoit des coupes drastiques dans ses effectifs

Shell prévoit des coupes drastiques dans ses effectifs
Tous droits réservés Rich Pedroncelli/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le groupe pétrolier mise sur 7 000 à 9 000 suppressions de postes pour faire face à la chute des cours, et encaisser le choc de la crise sanitaire.

PUBLICITÉ

Shell prévoit des coupes drastiques dans ses effectifs. Le groupe anglo-néerlandais a annoncé 

7 000 à 9 000 suppressions de poste dans le monde entier, d'ici deux ans, conséquence d'une demande de pétrole en baisse ces derniers mois et de la chute du cours de l'or noir.

Près de 1 500 salariés auraient déjà rejoint les rangs des départs volontaires, indique l'entreprise.

Par le biais de cette restructuration d'ampleur, Shell entend simplifier son organisation et économiser deux à deux milliards et demi d'euros par an.

Les dépenses seront aussi revues à la baisse avec une réduction des déplacements, et un recours plus marqué au télétravail et aux prestataires extérieurs.

Au mois de juin, le groupe BP, l'un de ses concurrents, avait annoncé 10 000 suppressions de poste pour encaisser le choc de la crise sanitaire.

Mais les difficultés ne s'arrêtent pas là, avec les ouragans qui ont balayé tour à tour le golfe du Mexique, et ralenti la production, ainsi amputée de 60 à 70 000 barils par jour.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Dans quel pays européen a-t-on acheté le plus de voitures électriques en janvier 2024?

Les parents "beaux" font-ils des enfants plus riches ?

Elon Musk détrôné : qui est la nouvelle personne la plus riche du monde ?