EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Toyota Yaris élue "voiture européenne de l'année"

La Toyota Yaris élue "voiture européenne de l'année"
Tous droits réservés Altaf Qadri/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Altaf Qadri/Copyright 2018 The Associated Press. All rights reserved.
Par Oleksandra Vakulina
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Malgré l'annulation de l'édition 2021 du salon de l'auto de Genève, une cérémonie s'est déroulée en ligne pour départager sept véhicules finalistes.

L'annulation du salon automobile de Genève pour cause de pandémie n'a pas empêché l'élection de la "voiture de l'année" de 2021.

PUBLICITÉ

Lors d'une cérémonie retransmise en ligne, la Toyota Yaris de quatrième génération a été élue parmi sept finalistes. Elle devance en finale la Fiat 500, la Cupra Formentor, la Volkswagen ID.3, la Skoda Octavia, le Land Rover Defender et la Citroën C4.

La citadine japonaise fabriquée en France à Valenciennes a eu les faveurs du jury composé de journalistes spécialisés issus de 22 pays européens.

Le directeur général du salon de Genève, Sandro Mesquita, a répondu aux questions de notre journaliste Sasha Vakulina : "Qu'est ce qui fait d'une voiture, "la voiture de l'année"? et "le processus de désignation a-t-il été différent cette année vu les circonstances ?"

La pandémie "dévastatrice pour le salon de Genève"

Selon Sandro Mesquita, l'élection repose sur plusieurs critères, "c'est un mélange de critères techniques et de design mais il y a aussi toutes les questions de fiabilité de la voiture".

"Cette année, il n'était pas possible de faire tous les essais en un seul endroit. Le jury a dû effectuer tous ces essais dans différents lieux et différents pays", explique-t-il. "_C'était une difficulté, mais en même temps, intéressant parce que cela donne une véritable saveur internationale à l’événement. Pour le Salon de l'automobile de Genève, cette pandémie a bien sûr été dévastatrice. Nous avons dû annuler l'édition de l'année dernière et maintenant nous essayons de retrouver une bonne situation financière afin de pouvoir redémarrer l'organisation", a-t-il affirmé.
_

La crise du Covid-19 a fortement fragilisé le salon. L'événement attire en temps normal un demi-million de visiteurs et génère d'énormes retombées économiques pour la Suisse. Après l'annulation de deux éditions, le salon de Genève compte bien fait son grand retour en 2022.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?