EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'Ouzbékistan multiplie les projets dans l'énergie solaire

L'Ouzbékistan multiplie les projets dans l'énergie solaire
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Galina Polonskaya
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ouzbékistan ambitionne de produire jusqu'à 30% de son électricité à partir de sources renouvelables à l'horizon 2030. L'énergie solaire se développe dans le pays, notamment à la faveur de grands projets menés avec le soutien d'investisseurs étrangers.

PUBLICITÉ

L'Ouzbékistan s'est donné l'objectif ambitieux de produire 30% de son électricité à partir de sources renouvelables à l'horizon 2030. Le solaire devrait en assurer une large part. Aujourd'hui, des projets à grande échelle dédiés à cette énergie attirent des investisseurs privés étrangers dans le pays.

Une giga-centrale solaire

La centrale solaire "Tutly", entièrement développée par l'entreprise française Total Eren, est l'une des premières en son genre en Ouzbékistan. Située à une centaine de km à l'ouest de la ville de Samarcande, elle a été mise en service en juillet dernier. Un projet concrétisé grâce à environ 100 millions d'euros d'investissements étrangers.

"La capacité de la centrale est de 131 MWth, elle produit environ 270 GWh par an, suffisamment pour répondre aux besoins de 140 000 foyers," précise Ayzada Seitniyazova, Total Eren, directrice générale pour l'Ouzbékistan. "Ce pays est très intéressant pour les investissements, nous voyons de grandes perspectives directement pour notre entreprise, nous espérons continuer à nous développer ici," affirme-t-elle.

Sur ce site, les panneaux solaires changent de position toutes les deux minutes. Ils suivent la trajectoire du soleil pour bénéficier au maximum de son énergie.

Total Eren qui veut mener d'autres projets solaires à grande échelle en Ouzbékistan, a apporté sur place, les dernières technologies. "On utilise une technologie bifaciale unique," explique Ayzada Seitniyazova, "la face avant des modules reçoit la lumière directe du soleil et leur face arrière reçoit également le rayonnement solaire, mais réfléchi par le sol."

Euronews
Ces modules bifaciaux captent le rayonnement direct du soleil et celui réfléchi par le solEuronews

Soutien politique

Les réformes menées ces dernières années en Ouzbékistan ont ouvert la voie aux investissements privés étrangers dans les projets d'énergies renouvelables. L'État donne des garanties à long terme pour racheter l'électricité propre. Les appels d'offres se font avec le soutien d'organisations internationales.

La Société financière internationale (IFC) qui fait partie du groupe de la Banque mondiale aide l'Ouzbékistan à structurer les projets locaux de partenariats public-privé dans les énergies renouvelables.

"À ce jour, des projets d'une capacité totale de plus de 1000 MW d'énergie solaire sont lancés [dans le pays]," indique Zafar Khashimov, Senior Country Officer au sein d'IFC. "800 MW sont au stade des appels d'offres, ces appels d'offres intéressent beaucoup les investisseurs internationaux comme ceux d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, de Chine, du Japon, de Corée et cet énorme intérêt nous permet de recevoir des offres très compétitives," affirme-t-il.

Les PME locales s'y mettent...

Des PME locales commencent à utiliser l'énergie solaire. C'est le cas d'une ferme que nous visitons près de Samarcande où elle sert pour l'arrosage des légumes et des cultures, ou encore d'une usine de confection de Samarcande qui a recouvert son parking de panneaux solaires.

L'équipement lui permet de faire des économies et d'être exemptée, pendant dix ans, de taxes foncières et immobilières pour la surface couverte par les panneaux.

"Il y a une demande croissante pour des produits élaborés de manière responsable," fait remarquer Aziz Akhrarov, directeur général de Samarkand Apparel, avant d'ajouter : "L'utilisation de ressources économes en énergie est l'une des exigences du consommateur d'aujourd'hui, il achètera le produit fabriqué là où l'on prend soin de l'environnement."

Euronews
Les panneaux solaires installés dans une ferme près de SamarcandeEuronews

L'État vient de lancer une plateforme en ligne qui permet aux particuliers de faire installer sur leur maison, des panneaux solaires en payant en plusieurs fois sans intérêt ou de se faire rembourser jusqu'à 30% de la dépense s'ils paient en une fois.

"Cette initiative est principalement due au fait que notre population augmente, notre économie est en croissance et la demande en électricité s'accroît," déclare Elzod Rakhmanov, directeur exécutif du Fonds d'économie d'énergie au sein du ministère ouzbek de l'Énergie. "Donc, la question se pose de mener des projets d'énergies alternatives en tant que sources supplémentaires," renchérit-il.

Tout comme les particuliers et les bâtiments publics

À Tachkent, Laziz Khasanov fait partie de ceux qui ont déjà utilisé cette nouvelle plateforme. Actuellement, en hiver, ses panneaux solaires produisent jusqu'à 25 kilowatts thermiques (kWth) par jour. En été, ce devrait être deux fois plus. Laziz envisage de revendre le surplus à l'État.

"Aujourd'hui, dans le monde entier, il y a un problème global avec l'électricité et les panneaux solaires soulagent le système," dit-il . "C'est de l'énergie propre, c'est notre avenir, celui de nos enfants et des générations futures," estime-t-il.

Euronews
Laziz Khasanov a investi dans l'installation de panneaux solaires sur sa maison avec l'aide de l'État ouzbekEuronews

Des panneaux solaires ont aussi fait leur apparition sur les toits de nombreux bâtiments publics dans le pays. L'Ouzbékistan bénéficie en moyenne de 330 jours d'ensoleillement par an, donc son potentiel de l'énergie solaire est énorme. Le pays entend recourir, au maximum, à cette énergie dans les années à venir.

"Il en va de la compétitivité de notre économie," assure Jurabek Mirzamakhmudov, ministre ouzbek de l'Énergie. "Premièrement, parce que demain, il nous faudra un label vert, une composante verte pour nos produits ; deuxièmement, c'est une question de protection de l'environnement, il s'agit de la réduction des émissions de CO2, et troisièmement, il y a un avantage économique à produire de l'électricité en utilisant au maximum le potentiel solaire disponible," détaille-t-il pour finir.

Journaliste • Galina Polonskaya

Partager cet article

À découvrir également

Ouzbékistan : le président Mirzioïev largement réélu