EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les 35 ans de "Thriller" par le réalisateur John Landis

Les 35 ans de "Thriller" par le réalisateur John Landis
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il y a 35 ans, Michael Jackson et le réalisateur John Landis révolutionnaient le monde du video-clip avec "Thriller", un court-métrage de 13 minutes qui n'aurait jamais vu le jour sans la détermination du roi de la pop.

PUBLICITÉ

Il y a 35 ans, Michael Jackson et le réalisateur John Landis révolutionnaient le monde du vidéo-clip avec "Thriller", un court-métrage de 13 minutes qui n'aurait jamais vu le jour sans la détermination du roi de la pop.

Sa maison de disque était contre le projet à l'époque et Michael Jackson a dû financer en grande partie le clip désormais mythique. C'est lui qui a déniché John Landis qui venait de réaliser "Blues Brother" et "Le loup-garou de Londres" pour sortir du classique clip de 3 ou 4 minutes... Et le succès fut planétaire :

"C'était la sensation internationale, c'était écrasant. C'était comme Jésus, boom. Je n'en avais aucune idée, aucun de nous ne pouvait imaginer que cela aurait un tel impact" a expliqué John Landis.

Michael Jackson joue deux monstres dans le clip, un félin-garou et un zombi...

"Michael voulait se transformer en monstre. Il avait adoré le film que j'avais fait avec Rick Baker "Le loup-garou de Londres", et il voulait se transformer en monstre. Nombreux sont ceux qui n'aiment pas porter ces maquillages élaborés parce que c'est épuisant, il faut les faire tous les jours et surtout les enlever, ça abîme la peau, ce n'est pas confortable. Michael adorait ça, il aimait vraiment ça, il était dans le personnage, il adorait se métamorphoser."

En 2009, la vidéo a été inscrite au National Film Registry de la bibliothèque du Congrès des Etats-Unis - c'est le premier vidéoclip à avoir reçu cet honneur - pour son importance "culturelle, historique ou esthétique".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le district culturel transforme l'espace artistique d'Abu Dhabi

Les Voix de la promotion—Le district culturel de Saadiyat à Abu Dhabi promeut la créativité mondiale

Gamesummit 2024 : Concours palpitants, expositions et discours instructifs sur les jeux vidéo