Il y a 100 ans, jour pour jour, mourait Modigliani

Il y a 100 ans, jour pour jour, mourait Modigliani
Tous droits réservés APTN
Par euronews avec APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'artiste maudit avait 35 ans. Exposition à découvrir à Livourne en Italie jusqu'au 16 février 2020.

PUBLICITÉ

Il y a 100 ans, jour pour jour, le 24 janvier 1920, Amedeo Modigliani, artiste maudit s'il en est, mourait de la tuberculose à Paris. L'occasion peut-être pour vous d'aller découvrir une partie de son oeuvre, du moins sa peinture à Livourne, en Italie, sa ville natale où il fut élève des beaux-arts.

Modigliani est l'une des figures les plus extravagantes de la scène artistique européenne du XXe siècle, une figure de la bohème. Homme aimé des femmes, amateurs d'alcool et de drogues, il a été sculpteur, on le sait peut-être moins. Et c'est à partir de 1914, du fait de ses problèmes pulmonaires, qu'il peint beaucoup, mais vend peu. Loin de ce qui était "à la mode" à l'époque, Modigliani a su développer un style unique en son genre : des visages stylisés, des cous effilés, des portraits féminins - son sujet de prédilection - qui exprimaient principalement la mélancolie.

Au lendemain de sa mort à paris, sa femme, Jeanne Hébuterne, elle aussi artiste peintre bohème, s'était suicidée alors qu'elle attendait leur deuxième enfant. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Cartoon Forum réunit chaque année le meilleur de l'animation européenne

La maison de Serge Gainsbourg ouvre ses portes au public

La ville de Lyon "se transforme en danse" grâce à sa Biennale 2023