This content is not available in your region

"Tourist" de St Germain fête ses 20 ans : un disque aux multiples influences devenu un classique

euronews_icons_loading
Tourist
Tourist   -   Tous droits réservés  St Germain
Par Frédéric Ponsard

20 ans après sa sortie, l'album "Tourist" de St Germain est devenu un classique. Pour son anniversaire, l'artiste français a proposé à des DJ's et musiciens de revisiter son album culte.

St Germain, de son vrai nom Ludovic Navarre, est celui par qui la "French Touch" est arrivé au mitan des années 90, mêlant électro, house music et jazz, entre autres...

Il devient le pionnier de la "French Touch" après que l'Angleterre, toujours avide de nouveaux sons, ait élu Boulevard, son premier opus, Meilleur album de l'année en 1995.

5 ans après, en 2000 il signait chez Blue Note Records, le mythique label de jazz.

"C'est une sorte de consécration, on ne peut pas faire mieux ! Après, je ne vois pas ce qu'il a d'autres, c'est le plus beau label de jazz existant et là, toujours pareil, à contre courant : de l'électro sur un label Jazz, j'avais même peur de choquer certains individus (les puristes du jazz)."
Ludovic Navarre (St Germain)
Auteur et musicien

Le disque a fait le tour du monde, et St Germain aussi, avec notamment une tournée mémorable aux Etats-Unis.

La musique de St Germain est inclassable parce qu'elle superpose et marie harmonieusement de nombreux instruments et genres musicaux.

Ses influences trouvent en tout cas pour la plupart leurs racines dans la musique noire afro-américaine, comme il nous l'a confirmé...

"La Black Music au sens large, c'est vraiment le jazz, le blues, la musique latine, tout ce qui est rythmique et dansant aussi... même un peu le rap de l'époque, 1985, 1980 même, en passant par la funk, la funky music, et en 1985, où j'ai commencé à entendre les premiers morceaux de Chicago, donc la House de Chicago"
Ludovic Navarre (St Germain)
Auteur et musicien

St Germain est un agrégateur génial, ici en 2015 au Bataclan, trois jours avant les attaques terroristes, il jouait en compagnie de nombreux musiciens africains.

Gageons que St Germain joue bientôt live son album de remixes, avec la maximum de monde, sur la scène comme dans la salle...

Journaliste • Frédéric Ponsard