Art Paris 2021 investit le Grand Palais éphémère de la capitale française

Cult
Cult Tous droits réservés euronews
Par Frédéric PonsardEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Art Paris 2021 | Il s'agit de la première foire à inaugurer le Grand Palais éphémère, installé aux pieds de la tour Eiffel.

PUBLICITÉ

Art Paris 2021 a ouvert ses portes jeudi aux pieds de la Tour Eiffel sous le monumental Grand Palais éphémère, réalisé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte. 140 galeries du monde entier sont venues présenter leurs artistes-phares, et les faire découvrir à la fois aux professionnels de l'art et au grand public.

"C'est un événement pour initié, c'est à dire qu'évidemment il y a des collectionneurs, des professionnels de l'art qui sont des commissaires d'exposition, des directeurs de musée. Et de l'autre côté c'est un événement pour le grand public, c'est à dire que l'on peut venir le voir comme une exposition qui embrasse la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à nos jours" explique Guillaume Piens, commissaire général d'Art Paris Art Fair.

Il y a "un phénomène majeur et notable, c'est l'installation de grosses galeries étrangères anglo-saxonnes qui d'habitude allaient plutôt à Londres, et qui maintenant viennent s'installer à Paris" se satisfait-il.

La pandémie, une période d'introspection, et de création

Art Paris est une occasion unique de prendre le pouls de la création contemporaine et du marché de l'art. L'événement laisse une liberté à certains exposants. Le commissaire indépendant Hervé Mikaeloff, spécialement invité, propose par exemple une sélection personnelle autour du thème "Portrait et figuration, Regard sur la scène française".

"Une foire aujourd'hui prend beaucoup plus d'importance vu le contexte actuel. Cette accentuation du thème du portrait correspond à notre époque, cette période où les artistes étaient dans l'incertitude était en fait une époque d'introspection pour eux et pour leur travail" analyse-t-il.

Après de longues périodes de fermeture dues à la pandémie, les professionnels de l'art sont heureux de pouvoir à nouveau exposer physiquement leurs artistes et susciter des rencontres professionnelles.

"C'était très important que l'on retrouve la scène parisienne, à la fois pour reconnecter avec les collectionneurs parisiens et européens, mais aussi être là dans ce nouveau lieu, ce Grand Palais éphémère qui annonce un renouveau" se réjouit Françoise Besson, propriétaire d'une galerie d'art.

Montrer des œuvres nées pendant les confinements

"On mesure combien l'art est essentiel, combien on a besoin de partager, de se rencontrer, de recevoir les œuvres. Et c'est vraiment cette volonté aujourd'hui de pouvoir vraiment accueillir vraiment les amateurs d'art, tous les publics, pour recevoir aujourd'hui tout ce que les artistes nous donnent à voir" assure-t-elle.

Nombreux sont les artistes venus de France, d'Europe, et du monde pour montrer leurs œuvres, réalisées pendant la période de pandémie. Tomek Baran, un peintre polonais, expose trois des neuf tableaux d'une série qu'il est en train de réaliser. "C'est bon de voir avec mes propres yeux, pas seulement sur internet ou Instagram" indique-t-il. Une manière de tourner la page, espérons-le, de la crise sanitaire.

Art Paris 2021 est ouvert au public comme aux professionnels jusqu'à dimanche soir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024

Le festival Balkan Trafik! explore la Moldavie et ses minorités culturelles