Dans ses Mémoires, le prince Harry révèle avoir tué "25 talibans"

Le Prince Harry lors d'une mission en Afghanistan en 2008
Le Prince Harry lors d'une mission en Afghanistan en 2008   -   Tous droits réservés  John Stillwell/AP
Par Euronews  avec AFP

Le Prince Harry refait parler de lui à quelques jours de la sortie de ses Mémoires, un livre de 500 pages intitulé en français "Le Suppléant" dans lequel il revient sur les périodes clés de sa vie : de la perte de sa mère, à sa rupture avec la famille royale, en passant par ses histoires de cœur ou encore son engagement dans l'armée britannique.

Son engagement militaire

Plusieurs passages du livre font déjà couler beaucoup d'encre comme lorsqu'il admet avoir tué au moins 25 talibans lors de ses missions en Afghanistan. "Ce n'est pas un nombre qui me remplit de satisfaction, mais je n'en n'ai pas honte non plus", écrit-t-il, ajoutant avoir considéré ses victimes comme des "pièces de jeu d'échecs" retirées de la partie.

Les conflits familiaux

Harry revient également sur sa brouille avec William qualifié de "frère bien aimé et ennemi juré" avec lequel il dit en être venu aux mains en 2019.

Autre révélation, plusieurs années plus tôt : Harry raconte comment avec son frère, ils ont tenté de dissuader leur père Charles d'épouser Camilla Parker Bowles, devenue reine consort du Royaume-uni.

Le deuil de sa mère

Le duc de Sussex se confie également sur sa consommation de cocaïne et la perte de sa virginité avec une femme plus âgée ou encore sur le décès de sa mère Diana, en 1997, dans un accident de voiture à Paris. Une blessure profonde pour le prince Harry qui semble ne s'être jamais refermée.