This content is not available in your region

La forêt en ville : une future "ceinture verte" de Madrid

euronews_icons_loading
Photo d'archives : dans un parc de Madrid, le 25/01/2017
Photo d'archives : dans un parc de Madrid, le 25/01/2017   -   Tous droits réservés  Francisco Seco/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Par Olivier Peguy  & Jaime Velázquez
Taille du texte Aa Aa

En Espagne, les autorités ont lancé un projet de forêt métropolitaine à Madrid. L'objectif de cette future "ceinture verte" est de contrer le réchauffement climatique.

Des milliers de pousses d'arbres plantées tout autour de Madrid : c'est le grand projet écologique de la capitale espagnole. Cela s'appelle "El Bosque metropolitano" ("La forêt métropolitaine").

L'objectif de cette immense ceinture verte destinée à lutter contre le réchauffement climatique.

Mariano Fuentes est conseiller municipal à Madrid, chargé du Développement urbain.

« Notre ambition, explique-t-il à euronews, c'est d'améliorer la qualité de l'air en ville, lutter contre l'effet d "'îlot de chaleur", absorber les émissions de gaz à effet de serre générés par les citadins et relier entre elles les zones forestières. »

Le projet s'appuie donc sur les parcs déjà existants, auxquels s'ajoutent des zones jusque-là laissées à l'abandon, des friches censées devenir des forêts dans les prochaines années.

Le chantier est prévu sur 12 ans.

75 kilomètres de verdure

Une fois terminé, cette "ceinture verte" ressemblera à peu près à ceci : une forêt dont les arbres pourront absorber le CO2 mais aussi la chaleur générée par l'activité humaine.

Les températures à l'ombre de ces arbres sont de 2 degrés inférieures à celles mesurées dans le reste de la ville.

75 kilomètres, c'est la longueur de cette future zone végétalisée autour de Madrid.

Pour autant, le projet de la municipalité ne s'arrête pas à cette ceinture verte.

« Nous devons avoir une stratégie globale, précise Mariano Fuentes. Il faut non seulement limiter les voitures, mais aussi développer les zones piétonnes, créer des zones vertes dans chaque quartier. Cela suppose aussi et surtout d'associer les habitants. C'est indispensable pour envisager l'avenir dans de bonnes conditions. »

Pas un parc urbain, mais une "forêt durable"

Depuis plusieurs années, les observateurs constatent les pics de chaleur plus fréquents l'été, une désertification qui progresse dans le sud de l'Europe.

C'est ce qui a poussé les autorités locales à lancer ce projet de grande forêt métropolitaine.

« Ce n'est pas un parc, car un parc nécessite beaucoup d'eau et d'entretien, explique Daniel González, architecte associé au projet. Là, une telle surface naturelle doit pouvoir être entretenue avec un minimum d'efforts, devenir quasiment autonome dans sa conservation et être ainsi un projet durable. »

Les experts estiment que les villes consomment les deux tiers des ressources énergétiques mondiales et génèrent les trois-quarts de émissions de gaz à effet de serre.

Face à ce constat, de plus en plus de municipalités adoptent des plans de développement durable. Cela suppose des transformations dans les transports, les logements et l'urbanisme.