DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Comment un parc national aide Madrid à lutter contre la pollution

euronews_icons_loading
Green Week
Green Week   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Tous les matins à Madrid, six millions de personnes entament leur journée dans la ville européenne où l'on compte le plus grand nombre de décès prématurés associés au dioxyde d'azote, chacune à son niveau générant son empreinte carbone.

Pourtant, à distance, un géant de roches protège à sa manière, la capitale espagnole de la pollution. La sierra de Guadarrama est une zone protégée depuis 2013. Les parcs nationaux comme celui-ci font partie du plan d'action européen "zéro pollution" pour l'air, l'eau et les sols et sont des éléments clés de la stratégie de l'UE pour la biodiversité d'ici à 2030.

Puits de carbone

"Dès le départ, les premiers parcs qui ont vu le jour aux États-Unis au XIXe siècle, ont été créés non seulement pour protéger la nature," fait remarquer Pablo Sanjuanbenito, codirecteur du parc national de la sierra de Guadarrama, "mais aussi pour sensibiliser au sujet tout comme à d'autres valeurs environnementales telles que la pollution, le traitement des déchets, entre autres."

Grâce à ses forêts préservées et sa superficie de 340 km², le parc national de la sierra de Guadarrama joue le rôle d'énorme purificateur d'air pour la capitale espagnole.

"C'est un vaste couloir vert, pourrait-on dire, qui amène l'air des montagnes vers Madrid," affirme Pablo Sanjuanbenito qui ajoute : "C'est vraiment un puits de carbone que nous gérons."

euronews
Le parc national de la sierra de Guadarrama joue le rôle de puits de carbone à proximité de Madrideuronews

Gestion du public

À plus de 2000 mètres d'altitude, les chutes de neige sont fréquentes dans les montagnes de Madrid, y compris au printemps. Mais le parc national de la sierra de Guadarrama n'échappe pas au changement climatique. La température sur place a augmenté de un à deux degrés au cours des dernières décennies.

Les pluies et la neige en fondant s'infiltrent dans ces forêts préservées de toute pollution, permettant à Madrid de bénéficier d'une eau dont la qualité est l'une des meilleures en Europe. Tout le défi pour le parc consiste aujourd'hui à conjuguer préservation et accueil du public. "On vit dans une très grande ville et on a vraiment besoin de contact avec la nature," reconnaît son codirecteur.

L'eau précieuse des montagnes

"Il y a donc ce que les montagnes apportent à la santé mentale des Madrilènes," poursuit-il, "mais ce n'est pas leur contribution la plus importante : elles représentent notre principale ressource pour l'eau. Le Parc national protège l'eau qui alimente Madrid," insiste-t-il.

Madrid comme les autres villes dans le monde lutte contre la pollution, mais elle a un allié : sa chaîne de montagnes qui continuera de jouer son rôle de protection tant qu'on la protégera.

Pendant la "Green Week" sur euronews, nos équipes des services news et magazines explorent des histoires et solutions qui illustrent les efforts entrepris pour mieux préserver l'environnement à travers l'Europe.