Danemark: l'eau potable contient trop de résidus polluants

Homme buvant à la bouteille
Homme buvant à la bouteille Tous droits réservés LM Otero/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Vera Lou Derideuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Organisation des régions danoises interpelle le gouvernement sur ce niveau de contamination critique.

PUBLICITÉ

Un nouveau rapport sur l'eau potable commandé par Danske Regioner (l'Organisation des régions danoises), révèle que plus de cinquante pour cent des forages d'eau potable au Danemark contiennent des résidus de pesticides ou d'autres polluants, avec un forage sur dix dépassant les seuils de contamination.

« La contamination de l'eau potable danoise a atteint un point critique. Si nous voulons de l'eau potable pour nos enfants, il faut faire quelque chose maintenant», prévient la Danske Regioner, dans un communiqué de presse.

Plus d'un puit sur deux****contaminés

Les résultats sont tirés d'un rapport sur l'eau potable soumis par la Danske Regioner au ministre de l'Environnement Magnus Heunicke.

"Aujourd'hui, plus d'un puit d'eau potable sur deux au Danemark est contaminé par des résidus de pesticides et d'autres toxines", peut-on lire dans le communiqué.

Le rapport montre que plus de cinquante pour cent des forages d'eau potable au Danemark contiennent des résidus de pesticides ou d'autres polluants.

Dans certaines zones, le problème est exacerbé par un déséquilibre entre la consommation d'eau et le débit des forages. 

Les ressources en eaux souterraines trop sollicitées

Le rapport indique également que les ressources en eaux souterraines sont exploitées de manière excessive dans un cinquième du pays.

"Nous avons atteint un point où quelque chose doit être fait dès maintenant si l'on veut qu'il y ait des eaux souterraines propres et de l'eau potable pour les générations futures - et pour nous-mêmes", a déclaré Mads Duedahl, vice-président de la Danske Regioner.

Cette tendance pourrait être liée à une utilisation industrielle élevée de l'eau et à des périodes de sécheresse prolongées résultant du changement climatique, conduisant à une utilisation accrue de l'eau dans l'agriculture.

L'autorité suprême des régions danoises a appelé à une attention accrue sur les ressources en eau du Danemark, afin de contrecarrer cette tendance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Certains pesticides utilisés en Europe contiendraient des PFAS, selon un nouveau rapport

Moins de pesticides dans l'UE : les 27 demandent une nouvelle étude d'impact

L'UE veut diviser par deux l'utilisation des pesticides chimiques d'ici 2030