EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ma dernière conversation avec mon père "c'était en 2014 par Skype"

Ma dernière conversation avec mon père "c'était en 2014 par Skype"
Tous droits réservés © European Union 2019 - Source : EPGenevieve ENGEL
Tous droits réservés © European Union 2019 - Source : EP
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Emprisonné en Chine Ilham Tohti ne pourra pas recevoir le prix Sakharov du Parlement européen.

PUBLICITÉ

Le Prix Sakharov est décerné cette année au militant des droits de l'homme ouïghour Ilham Tohti. Cet économiste a été condamné en 2014 à la prison à vie par la justice chinoise. "La dernière fois que j'ai pu parler à mon père c'était en 2014 par Skype, c'était la veille de son arrestation. La dernière fois que j'ai entendu parler de mon père c'était en 2017", explique sa fille, Jewer Ilham.

Des documents secrets révélés le mois dernier ont mis en lumière la politique d’internement massif de la minorité musulmane ouïgoure dans la région du Xinjiang. Pékin affirme qu'il s'agit de centres de formation mais l'enquête indique que les établissements sont dirigés comme des prisons. "Beaucoup de ces personnes enfermées dans des camps sont des universitaires, des professeurs, des intellectuels, des chanteurs, des footballeurs, des comédiens. Ces personnes n'ont pas besoin d'être formées", précise Jewer Ilham. Elle évoque des cas de tortures et demande à l’Union européenne de prendre des mesures. Elle suggère des interdictions de visa ou de sanctionner les entreprises qui travaillent avec ces camps.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’UE cherche sa stratégie face à Pékin

L'UE adopte de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, ciblant pour la première fois le GNL

Plusieurs migrants disparus depuis lundi dans un naufrage retrouvés au large de l'Italie