EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La police belge multiplie les mesures pour faire respecter le confinement face au coronavirus

La police belge multiplie les mesures pour faire respecter le confinement face au coronavirus
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Tous droits réservés Czarek Sokolowski/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Laura Ruiz Trullols
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La police belge emploie tous les dispositifs possibles pour convaincre les citoyens de respecter les règles de confinement.

PUBLICITÉ

Innover est le maître mot pour maintenir les activités professionnelles en cette période de confinement. En la matière la police belge multiplie les initiatives, plus ou moins formelles, pour assurer ses missions. Des drones sont employés pour rappeler les consignes sanitaires dans l’espace public.

A leur façon les policiers participent aussi à l’élan de solidarité observé dans le pays pour soutenir le personnel de santé. "Tous les jours à 20h (la police locale) fait jouer les sirènes pour donner de courage au personnel soignant", explique Régis Kalut, porte-parole de la police fédérale belge. L’officier évoque aussi des chansons détournées par des collègues et diffusées en rue à l’aide des sirènes à bord des voitures.

Pour Régis Kalut toutes ces initiatives sont nécessaires car le confinement lié au coronavirus va à l’encontre de la liberté de mouvement qui est "un droit fondamental". Dès lors ces restrictions sont "très dures à faire comprendre aux gens et très dures à faire appliquer", ajoute-t-il.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Face à la pandémie de coronavirus, les règles strictes du "modèle italien"

L'UE se donne quinze jours face à la crise du coronavirus

António Guterres : "Nous sommes en guerre contre le coronavirus"