EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Comment rouvrir les plages cet été ?

Une plage alors fermée en Grèce le 29 avril 2020
Une plage alors fermée en Grèce le 29 avril 2020 Tous droits réservés Louisa Gouliamaki, AFP
Tous droits réservés Louisa Gouliamaki, AFP
Par Laura Ruiz Trullols
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est la même équation pour toutes les stations balnéaires d’Europe, sauver l’activité cet été sans menacer la santé publique.

PUBLICITÉ

En temps normal la plage Lloret de Mar, en Espagne, est l’une des plus fréquentées de Méditerranée. Près d'un million et demi de touristes sont venus l'année dernière y poser leur serviette. Mais aujourd'hui le littoral est interdit aux baigneurs.

A l'approche de l'été, le maire s'interroge sur la possibilité de rouvrir le bord de mer tout en préservant la sécurité des vacanciers. Jaume Dulsat envisage pour cela de diviser les touristes par tranch d'âge. "Il y a aura un contrôle à toutes les entrées de la plage et à partir de là nous pourrons désigner qui va dans quelle zone", précise l’élu. Bien sûr il reconnait que cette solution n’est pas sans faille si un touriste décide de marcher un peu et de s’éloigner de la zone indiquée.

Les maires du littoral européen essayent de trouver des solutions pour éviter une trop grande affluence sur les plages. A Ostende, en Belgique, les autorités locales envisagent la mise en place d'une autorisation spéciale. "Je crois que nous organiserons des réservations via une application ou un site web afin de scanner un code lorsque vous entrez et que vous quittez la plage. Comme cela on pourra compter le nombre de personnes sur la plage", explique Bart Tommelein.

La Grèce a ouvert le week-end dernier son rivage. Mais les règles de distanciation sociale n'ont pas toujours été respectées. Dans d'autres pays membres les autorités évaluent encore s'il faut lever au non l'interdiction d'accéder aux bords de mer.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le tourisme européen et les touristes respirent

Bruxelles au chevet du tourisme européen

La crise du coronavirus dévaste le secteur du transport aérien