Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Une vaccination contrastée entre les différentes communes de Bruxelles

Access to the comments Discussion
Par Méabh Mc Mahon
euronews_icons_loading
Une vaccination contrastée entre les différentes communes de Bruxelles
Tous droits réservés  Euronews

La Belgique est parmi les meilleurs élèves de la vaccination contre le covid-19. Mais ces chiffres cachent certaines inégalités. La commune de Saint-Josse est l'une des plus pauvres de Bruxelles. Le bourgmestre, autrement dit le maire, est en mission : faire vacciner ses administrés.

Emir Kir propose des tests PCR gratuits. Il se rend aussi sur le terrain pour défendre la vaccination. Il faut "parler aux gens qui ont peur", insiste-t-il. Saint-Josse est la commune voisine du quartier européen de Bruxelles. Mais le taux de vaccination reste faible. Emir Kir dénonce la pauvreté et le manque d'accès pour expliquer cette situation.

A Saint-Josse 1 adulte sur 5 a eu sa première injection contre 81% des habitants de la commune plus huppée de Woluwe-Saint-Pierre, située à quelques kilomètres de là. "Il y a des gens qui n'ont pas d'argent et il y a des personnes âgées. Elles sont déconnectées des nouveaux réseaux sociaux", constate le maire.

Les enregistrements en ligne ou les langues proposées pour s'inscrire sont autant de barrières à la vaccination. Selon Emir Kir pour une campagne réussie il faut des solutions au plus proche des citoyens. "Il vaut mieux travailler avec des personnes qui ont la confiance de la population et non pas avec des personnes anonymes", juge Emir Kir.

Pour dépasser certains obstacles Emir Kir a lancé un centre d'appel accessible en 8 langues. Il a aussi mis en place des points d'information. Le responsable politique cherche des solutions pour remporter cette course contre la montre.

Journaliste • Grégoire Lory