Innovation durable : exploiter l'énergie du soleil pour purifier l'eau

Par Aurora Velez
Smart Regions
Smart Regions   -   Tous droits réservés  euronews

Aujourd'hui, rien ne peut remplacer l'eau potable, indispensable à la vie. Thierry Carlin le sait bien. Il a vécu en Afrique dans son enfance et sa vie professionnelle s'est concentrée sur la préservation de cette ressource mise en péril par les sécheresses, les crises et les guerres. Aujourd'hui, un tiers de la population mondiale ne dispose pas d'un accès sûr à l'eau potable. Un constat à l'origine des sphères HELIO qu'il a co-inventées. Ces modules en matériaux recyclables mesurent environ un mètre de diamètre. Développés dans le cadre d'un projet européen, ils sont capables de produire de manière autonome, à partir d'eau de mer ou impropre à la consommation, 10 litres d'eau potable par jour, grâce à la distillation solaire.

Assemblage sans outil

Thierry Carlin, PDG de Marine Tech et co-inventeur du module HELIO, nous en dit plus : "On a pensé à l'utilisateur qui recevra les systèmes en kit avec une utilisation très simple. On a même imaginé des solutions d'assemblage sans outil, on utilise nos mains, la force de nos doigts pour assembler le système ; cela permet aussi de gérer les phénomènes de dilatation," fait-il remarquer.

"Il suffit de deux personnes : en une heure, elles sont capables d'assembler le système, de le positionner, de le mettre à niveau et une fois que c'est fait, on ne le touche plus," explique-t-il.

euronews
Le module HELIO développé par l'entreprise Marine Techeuronews

Une production même la nuit

"On a fait beaucoup de calculs de thermodynamique et de puissance du rayonnement solaire et on s'est rendu compte que la nuit - quand il n'y a plus de soleil par définition -, le système continuait à produire," précise Thierry Carlin. "Alors, on pensait que c'était une anomalie, mais le lendemain matin, on venait récupérer encore de l'eau en se demandant ce qui s'était passé," se souvient-il.

"En fait, l'inertie thermique qu'il y a à bord du système permet de produire encore 10 % d'eau pendant la nuit : on a été agréablement surpris," confie-t-il avant d'ajouter : "Cela permet d'augmenter la performance du système, donc le terme "HELIO" fait référence au soleil, mais il fonctionne aussi la nuit, en partie."

Journaliste • Aurora Velez