Elections européennes : les Socialistes européens souhaitent renouer avec "l'Europe sociale"

Renouer avec l'Europe sociale : c'était le mot d'ordre du congrès du Parti socialiste européen, qui s'est réuni à Rome.
Renouer avec l'Europe sociale : c'était le mot d'ordre du congrès du Parti socialiste européen, qui s'est réuni à Rome. Tous droits réservés Alessandra Tarantino/AP
Tous droits réservés Alessandra Tarantino/AP
Par Isabel Marques da Silva
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Renouer avec l'Europe sociale : c'était le mot d'ordre du congrès du Parti socialiste européen, qui s'est réuni à Rome. Le centre-gauche dévoile son programme en vue des élections européennes.

PUBLICITÉ

L'âme de l'Europe est en danger : c'est ce qu'a déclaré le chancelier allemand Olaf Scholz dans son discours au congrès du Parti socialiste européen, qui s'est réuni samedi à Rome. Les voix de centre-gauche accusent les conservateurs de normaliser l'extrême droite, à quelques mois des élections européennes. Pour transmettre ce message, le principal candidat, Nicholas Schmit, a expliqué à Euronews quel était son programme politique.

"Nous devons avoir une Europe sociale dans laquelle chaque citoyen ne se sent pas laissé pour compte. Nous prenons soin des citoyens, de tous ceux aussi qui pourraient être confrontés à des difficultés : le pouvoir d'achat mais aussi les transitions et les changements de notre économie. Nous ne les laisserons pas derrière" déclare Nicolas Schmit, candidat principal du PSE.

Le Luxembourgeois, aujourd'hui commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux, brigue la présidence de la Comission Européenne. Un poste occupé actuellement par Ursula von der Leyen, qui candidate à sa spropre succession avec le PPE. Celui-ci arriveraient en première position, selon les sondages. Les socialistes arrivent deuxièmes.

En ce qui concerne les postes les plus élevés au sein des institutions européennes, le centre-gauche dispose désormais d'un haut représentant pour la politique extérieure. Mais lors du prochain mandat, les socialistes devraient se battre pour la présidence du Conseil européen qui rassemble les dirigeants des 27 pays de l’Union.

Parmi les dirigeants socialistes, le Premier ministre portugais Antonio Costa a été cité pour ce poste. Avec son départ prochain du gouvernement, celui-ci a déclaré que son avenir politique était ouvert à toute opportunité, mais qu’il était encore tôt pour décider.

"Il y aura un débat entre les différentes familles politiques sur les tâches à accomplir et à répartir. D’ici là, nous verrons ce qui se passera" explique Antonio Costa, Premier ministre portugais.

Le centre-gauche a dévoilé son manifeste, intitulé "L’Europe que nous voulons : sociale, démocratique et durable". Un pacte vert et social réformé est nécessaire, a déclaré le leader des socialistes au Parlement européen à Euronews.

"Il est de notre responsabilité en tant qu'Européens de prendre soin de la planète pour les générations futures. Nous devons donc maintenant lancer des politiques et des mesures pour lutter contre le changement climatique et le faire également dans le cadre d’une transition équitable, afin que le changement climatique ne soit pas payé par ceux qui sont en plus grande difficulté" affirme Iratxe Garcia, leadere S&D au Parlement européen.

Les socialistes ont également promis de continuer à aider l'Ukraine, de promouvoir la paix au Proche-Orient et d'augmenter le budget de défense et de sécurité de l'Union européenne, élargie à davantage de pays dans un futur plus ou moins proche.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euronews se déploie en force pour les élections européennes qui s'annoncent décisives

Tout ce qu'il faut savoir : votre guide des élections européennes 2024

Elections européennes : c'est quoi un "spitzenkandidat" ?