Elections européennes : c'est quoi un "spitzenkandidat" ?

Parlement européen
Parlement européen Tous droits réservés Jean-Francois Badias/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Jean-Francois Badias/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

À l'approche des élections du Parlement européen, les spitzenkandidatens - les candidats choisis par les partis dans la course à la présidence de la Commission européenne - seront sous les feux de la rampe.

PUBLICITÉ

Les élections du Parlement européen auront lieu en juin et leurs résultats pourraient modifier la composition politique de l'Union européenne.

Les électeurs de chaque État membre choisiront leurs députés européens, qui voteront sur toute une série de questions au Parlement européen et demanderont des comptes à l'exécutif.

L'élection des députés européens a également un impact sur le choix du spitzenkandidat qui deviendra le nouveau président de la Commission européenne, c'est-à-dire le chef de l'exécutif de l'UE.

Qu'est-ce qu'un "spitzenkandidat" ?

"Spitzenkandidat" signifie "candidat principal" en allemand et désigne, dans le contexte européen, le candidat principal d'un parti politique européen à la présidence de la Commission européenne.

Ces partis sont des groupements au niveau européen, composés de partis politiquement similaires de différentes nations.

Les partis choisissent un candidat qui sera le visage de leur parti et le futur président potentiel de la Commission européenne.

Comment fonctionne le système du "spitzenkandidat"?

Une fois les élections parlementaires organisées, le parti européen capable de former une coalition gouvernementale majoritaire verra probablement son spitzenkandidat devenir le ou la président(e) de la Commission.

Le Conseil européen propose un(e) candidat(e) à la présidence, "en tenant compte des élections au Parlement européen" et en espérant que le ou la candidat(e) présenté(e) par le parti ayant remporté le plus grand nombre de sièges sera "le premier ou la première à être pris(e) en considération".

Le Parlement européen vote ensuite sur le candidat, qui doit obtenir la majorité pour être confirmé au poste de président de la Commission.

Si le candidat ou la candidate n'obtient pas la majorité requise, le Conseil européen propose un nouveau nom dans un délai d'un mois, qui sera élu selon la même procédure.

Quel est le spitzenkandidat favori ?

L'actuelle présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, a annoncé, en février, qu'elle souhaitait se présenter pour un second mandat. Elle devrait être officiellement désignée comme spitzenkandidat du Parti populaire européen (PPE) de centre-droit lors de la conférence du groupe au début du mois de mars. Le PPE est le groupe le plus important de l'hémicycle et devrait le rester après le scrutin.

En février, la Gauche européenne a élu l'Autrichien Walter Baier comme spitzenkandidat.

Les Verts ont déjà choisi Terry Reintke et Bas Eickhout comme leaders pour les élections, tandis que les sociaux-démocrates devraient nommer Nicolas Schmit, l'actuel commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux, pour ce rôle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La gauche radicale européenne fixe ses objectifs pour les élections de juin

L'Autrichien Walter Baier candidat à la présidence de la Commission européenne

Ursula von der Leyen annonce sa candidature à un second mandat à la tête de la Commission européenne