PUBLICITÉ

"Le sang des enfants palestiniens est sur vos mains", un homme interrompt von der Leyen

Ursula von der Leyen devait prononcer un discours lors du sommet européen sur la défense et la sécurité lorsqu'un homme s'est levé pour dénoncer sa politique à l'égard d'Israël.
Ursula von der Leyen devait prononcer un discours lors du sommet européen sur la défense et la sécurité lorsqu'un homme s'est levé pour dénoncer sa politique à l'égard d'Israël. Tous droits réservés European Union, 2024.
Tous droits réservés European Union, 2024.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Alors qu'Ursula von der Leyen s'apprêtait à prendre la parole lors d'une conférence à Bruxelles, la présidente de la Commission a été brièvement interrompu par un homme qui l'a accusée d'être une "criminelle" en raison de son soutien à Israël.

PUBLICITÉ

La présidente de la Commission européenne s'apprêtait à prononcer un discours lors du sommet européen sur la défense et la sécurité lorsqu'elle a été brusquement interrompue par un homme qui s'est levé et l'a accusée.

"Mme von der Leyen, il s'agit d'une arrestation citoyenne ! Vous êtes accusée d'avoir aidé au génocide à Gaza", a clamé bruyamment l'intervenant.

"Vous avez exprimé votre soutien total à Israël au début de ce génocide ! Le sang des enfants palestiniens est sur vos mains !"

À ce moment-là, une autre personne s'est approchée de l'homme, qui a continué à crier pendant qu'on le faisait sortir de la pièce.

"Vous êtes une criminelle, Madame von der Leyen ! Vous devriez être à La Haye ! Vous ne devriez pas être ici. Vous ne devriez pas chercher à obtenir un second mandat ! Vous êtes la guerre, vous êtes une criminelle !".

"Palestine libre ! Libérez la Palestine !", a-t-il ajouté, avant que sa voix ne s'éteigne.

Durant cette interruption, la présidente de la Commission est restée impassible, elle a ensuite commencé son intervention en remerciant ses hôtes pour leur invitation.

Ursula von der Leyen a ensuite prononcé un discours sur la nécessité pour l'Europe de renforcer sa sécurité et sa défense à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Depuis les attentats du 7 octobre lancés par le Hamas contre Israël, Mme von der Leyen s'est imposée comme l'un des plus ardents défenseurs européens de la nation juive, soutien qu'elle a souligné lors d'une visite très suivie à Jérusalem dans les jours qui ont suivi l'attentat.

Toutefois, son soutien s'est rapidement retourné contre elle lorsque le nombre de victimes de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza a commencé à s'alourdir et que la dévastation s'est transformée en catastrophe humanitaire.

Bien qu'elle ne soit jamais revenue sur sa position, la candidate à sa succession à la tête de la Commission a progressivement adapté son discours pour se positionner comme acteur de premier plan dans la fourniture d'une aide d'urgence à Gaza, se rendant à Chypre le mois dernier pour annoncer la mise en place d'un corridor maritime.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Union européenne envisage d'étendre les sanctions contre l'Iran suite à l'attaque contre Israël

Tsahal promet de "riposter" à l'attaque iranienne

Le fabricant d'Oreo Mondelez va devoir payer une amende de 337,5 millions d'euros