EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

"Résister, c'est une façon de gagner" : Sánchez évite une débâcle de la gauche aux européennes

AP
AP Tous droits réservés Manu Fernandez/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Manu Fernandez/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

De la démission du Premier ministre belge à la dissolution surprise du Parlement en France, les élections européennes ont eu des conséquences considérables à travers l'Europe. En Espagne, Pedro Sánchez résiste.

PUBLICITÉ

En Espagne, la victoire du Parti populaire n'aura pourtant pas entraîné la chute du gouvernement de Pedro Sánchez comme l'espéraient les conservateurs. Même si pour ces derniers, un message a été envoyé.

Malgré le succès du Parti Populaire, Pedro Sánchez a réussi à maintenir sa base électorale et devient l'un des rares partis au pouvoir à avoir survécu à la vague de changements lors de ce scrutin.

Pedro Sánchez a encore trois ans devant lui et n'envisage pas de convoquer des élections anticipées.

Cependant, le véritable défi pour le Premier ministre espagnol va consister à maintenir son soutien parlementaire, en particulier auprès de ses alliés qui ont été lassés par sa stratégie électorale, tels que le mouvement Sumar et les partis catalans.

La compétition électorale entre les socialistes et ses alliés au Parlement a déjà bloqué plusieurs initiatives, et a récemment empêché notamment Pedro Sánchez de faire voter son budget général.

Mais malgré ces tensions, une chose unit le bloc parlementaire diversifié qui le soutient : la crainte d'une chute du gouvernement, d'une nouvelle victoire du Parti Populaire et l'entrée possible du parti VOX dans un gouvernement de coalition. Ce parti d'extrême droite est arrivé troisième aux élections européennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Jens Stoltenberg veut s'assurer que les membres de l’OTAN aideront l’Ukraine sur le long terme

Madrid et Ankara signent des accords pour approfondir leurs relations

La Bulgarie et la Roumanie connaissent des épisodes météorologiques agités