EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Déjeuner de travail entre Macron et Orbán avant la présidence hongroise du Conseil de l'UE

Déjeuner de travail entre Emmanuel Macron et Viktor Orbán.
Déjeuner de travail entre Emmanuel Macron et Viktor Orbán. Tous droits réservés AP/Moscow Region Governor Andrei Vorobyev official telegram channel
Tous droits réservés AP/Moscow Region Governor Andrei Vorobyev official telegram channel
Par Euronews avec agences
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Déjeuner de travail entre Emmanuel Macron et Viktor Orbán. les deux dirigeants ont discuté de l'aide à l'Ukraine et de l'attribution des hauts postes de l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Déjeuner hautement surveillé entre deux dirgeants que tout oppose. Emmanuel Macron a reçu ce mercredi Viktor Orbán, quelques jours avant le début de la présidence hongroise du Conseil de l'Union européenne.

Parmi les thèmes abordés au cours de ce repas de travail : le soutien à l'Ukraine et à l'industrie européenne de la défense, un sujet particulièrement épineux au regard des positions tenues de Budapest depuis le début de l'invasion russe.

Les deux dirigeants ont également évoqué l'attribution des principaux postes clefs à Bruxelles, alors que la reconduite d'Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne se fait de plus en plus concrète. Les grands favoris aux principaux postes à la tête des institutions de l'UE sont l'ancien Premier ministre portugais Antonio Costa à la présidence du Conseil et celle de la Première ministre estonienne Kaja Kallas en tant que Haute Représentante de l'UE pour les Affaires étrangères

La tournée européenne du Premier ministre hongrois se fait dans une ambiance tendue. Viktor Orbán a récemment critiqué la politique migratoire de l'Allemagne et la façon dont sont attribués les hauts postes de l'Union européenne, excluant selon lui certains états membres en raison des affiliations politiques de leurs dirigeants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De la prison au Parlement européen, Ilaria Salis prépare son mandat

Comment l'extrême droite sera-t-elle répartie au Parlement européen ?

Les socialistes et les libéraux européens réélisent leurs dirigeants par acclamation