EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

António Costa prend la tête du Conseil européen

Le nouveau président du Conseil européen, António Costa
Le nouveau président du Conseil européen, António Costa Tous droits réservés Stephen McCarthy / Web Summit via Sportsfile - Licenza CC BY 2.0 via Flickr
Tous droits réservés Stephen McCarthy / Web Summit via Sportsfile - Licenza CC BY 2.0 via Flickr
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'ancien premier ministre portugais, à qui le poste avait déjà été proposé en 2019, succède au belge Charles Michel.

PUBLICITÉ

Les tops jobs de l'Union européenne ont été attribués ce jeudi et sans surprise, Ursula von der Leyen reste à la tête de la Commission. Le portugais António Costa prend celle du Conseil européen.

À 62 ans, le socialiste connait bien son fonctionnement, puisqu'il y a siégé en tant que premier ministre, pendant presque dix ans. Il avait déjà été invité à présider le Conseil par la chancelière allemande Angela Merkel, en 2019, mais il avait refusé.

António Costa a démissionné de son poste de chef du gouvernement portugais en novembre 2023, à cause d'un scandale de corruption qui impliquait des membres de son équipe mais dans lequel il n'est pas mis en cause.

Un candidat reconnu

Ses compétences sont reconnues à Bruxelles, comme l'explique l'analyste des affaires européennes Ricardo Borges de Castro : "Le fait d'avoir participé au Conseil européen pendant de nombreuses années lui donne l'expérience nécessaire pour diriger cette institution. Et il y a une autre question dont on parle beaucoup ici à Bruxelles, à savoir le fait d'être une personne capable de créer un consensus, qui est capable de faire avancer les choses là où d'autres auraient peut-être plus de difficultés à le faire."

António Costa est une personne capable de créer un consensus, de faire avancer les choses là où d'autres auraient peut-être plus de difficultés à le faire
Ricardo Borges de Castro
Analyste des affaires européennes

L'actuel gouvernement portugais de centre-droit a soutenu António Costa pour ce poste, une aide importante qui lui a donné le soutien des dirigeants du PPE.

Les éléments qui auraient pu compliquer son accès à la tête du Conseil était son positionnement sur l'élargissement de l'Union et sur la lutte contre l'immigration. Une source a en effet déclaré à Euronews que certains dirigeants avaient exprimé leurs inquiétudes sur le fait qu' António Costa ne partageait pas le point de vue de la majorité des dirigeants européens sur la nécessité d’intensifier les efforts pour lutter contre l’augmentation des flux migratoires vers l’Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'élargissement de l'Union européenne vers l'Est commence

L'Union européenne adopte de nouvelles sanctions contre la Russie

L'Union européenne vire à droite mais le centre résiste