EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Allemagne : le Congrès de l'extrême droite sous haute surveillance policière

Des échauffourées ont eu lieu samedi matin entre opposants anti-fascistes et policiers.
Des échauffourées ont eu lieu samedi matin entre opposants anti-fascistes et policiers. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

arrivé en seconde position aux européennes, le parti allemand d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne a ouvert son congrès ce samedi à Essen sous haute protection policière.

PUBLICITÉ

Conforté par les élections européennes où il est arrivé en seconde position, devant les sociaux-démocrates du chancelier Olaf Scholz, le parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) a ouvert samedi à Essen, à l'ouest du pays, son congrès annuel.

Mais les forces de l'ordre étaient sur le qui-ive alors que d'importants rassemblements anti-fascistes étaient annoncés. Les médias allemands rapportent que jusqu'à 100 000 personnes étaient attendues lors d'une série de contre-manifestations et d'autres événements au cours du week-end.

Tôt samedi matin, un groupe de manifestants a tenté de franchir une barrière menant à la conférence mais a été repoussé par la police à l'aide de gaz poivré et de matraques.

La police affirme également qu'il y a eu des incidents au cours desquels des manifestants masqués ont attaqué des policiers, conduisant à des arrestations.

Face à cette pression de la rue, plusieurs responsables politiques de l'AfD ont affirmé avoir été escortés par des policiers jusqu'au lieu de la convention.

A noter que les autorités locales ont tenté d'empêcher ce rassemblement de l'AfD, mais ont perdu leur procès.

La police a déclaré qu’environ 5 000 personnes avaient participé vendredi soir à une rave party anti-AfD.

Le parti allemand engrange les succès depuis plusieurs années malgré une récente série de scandales qui ont éclaboussé ses dirigeants. La récente performance du parti a renforcé ses espoirs du parti de devenir le favori lors des prochaines élections régionales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Commission européenne boycotte la présidence hongroise en raison des voyages d'Orbán à Moscou et à Pékin

Élections françaises : le NFP va-t-il enfin se mettre d'accord sur un Premier ministre ?

L'équipe d'Espagne de football, championne d'Europe, est arrivée à Madrid