This content is not available in your region

Comment l'UE aide les PME à sortir plus fortes de la pandémie

Access to the comments Discussion
Par Paul Hackett
euronews_icons_loading
Business Planet
Business Planet   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le coût économique de la pandémie reste difficile à évaluer précisément, mais rares sont les petites et moyennes entreprises européennes qui n'ont pas été confrontées à des choix difficiles. Pour les aider à faire face à la pandémie, l'Union européenne a mis en place plusieurs instruments financiers.

Nous découvrons en Finlande, une entreprise qui a bénéficié de l'un de ces dispositifs. Il s'agit d'une société implantée près d'Helsinki et spécialisée dans les plantes et les produits de jardinage qui propose de nombreux services sur-mesure dont la conception paysagère.

Prêt garanti par l'UE

Aujourd'hui, son activité est florissante. Mais il y a un peu plus d'un an, au début de la pandémie avec la mise en place des confinements, la situation n'était pas aussi rose. "C'était très dur à l'époque," nous explique Eva Wuite, fondatrice et PDG de GardenLiving. "En mars, toutes les commandes destinées aux restaurants ont été annulées et au même moment, je devais payer toutes les factures parce qu'on était au début de la saison du jardinage, toutes les plantes étaient en train d'arriver et je devais les payer," indique-t-elle.

Comme des centaines de milliers de dirigeants de PME dans l'Union européenne, Eva Wuite s'est retrouvée à court de liquidités. Finalement, elle a pu régler ses factures grâce à un prêt de sa banque garanti par l'Union européenne. "En réalité, cela a été très facile de l'obtenir," reconnaît la cheffe d'entreprise. "J'ai appelé ma banque, j'ai obtenu le prêt en deux jours et les conditions étaient satisfaisantes," fait-elle remarquer.

euronews
Eva Wuite a obtenu un prêt bancaire garanti par l'UEeuronews

Outils européens

Ce prêt est devenu réalité après le déblocage par le Fonds européen d'investissement) de 8 milliards d'euros destinés à encourager les banques à octroyer des liquidités.

Instrument plus récent, le fonds de relance NextGenerationEU d'un montant de 750 milliards d'euros a pour objectif d'aider l'économie européenne à sortir plus forte de la pandémie.

Johanna Marin-Hyppönen, conseillère du réseau Entreprise Europe à la Chambre de commerce de la région d'Helsinki, nous précise ce que ces dispositifs signifient pour les PME.

"Il existe de nombreuses formes d'aide pour les PME intéressées par un financement de l'Union," indique-t-elle. "Par exemple, le réseau Entreprise Europe conseille les entreprises à ce sujet et les aide à trouver les outils de financement qui correspondent à leur activité," déclare-t-elle.

À cela s'ajoute le fonds de relance européen qui selon Johanna Marin-Hyppönen, "générera des opportunités et des financements supplémentaires pour les PME européennes, en particulier en matière de transition verte et numérique. Une partie de ces financements sera destinée aux entreprises par le biais de différents programmes européens et ces programmes disposeront de budgets plus élevés et cibleront la relance des PME," affirme-t-elle.

Une reprise forte

Retour chez GardenLiving dont la PDG espère à présent capitaliser sur une demande croissante dans son secteur.

"Malgré les difficultés du début, nous avons connu une croissance de 12% l'an dernier : les gens sont restés davantage à la maison et ils ont voulu faire des améliorations dans leur jardin et leur maison," rappelle-t-elle.

"Heureusement, nous avons aussi constaté que les entreprises ont recommencé à acheter des plantes," se réjouit-elle avant de conclure : "Notre objectif, c'est d'augmenter notre chiffre d'affaires de 20% cette année."

Liens utiles

Entreprise finlandaise GardenLiving

Réseau Entreprise Europe

Financement européen de 8 milliards d'euros pour les petites et moyennes entreprises frappées par l'impact de la pandémie

Journaliste • Paul Hackett