This content is not available in your region

Tout comprendre du plan de l'UE pour sortir de la dépendance aux énergies russes

Par Naomi Lloyd
euronews_icons_loading
Real Economy
Real Economy   -   Tous droits réservés  euronews

Depuis le début de la guerre menée par la Russie en Ukraine, l'Union européenne tente de toute urgence de réduire progressivement son utilisation des combustibles fossiles russes. La Commission européenne a élaboré un plan d'action appelé REPowerEU pour mettre fin à cette dépendance d'ici à 2027.

Ce plan vise à adapter rapidement les industries et les infrastructures à différentes sources d'énergie et à une plus grande diversité de fournisseurs. Il s'agit notamment de développer et d'accélérer l'usage des énergies renouvelables pour remplacer les combustibles fossiles dans les foyers, les industries et la production d'électricité.

La Commission européenne estime que ce plan coûtera 210 milliards d'euros.

Comment REPowerEU sera-t-il financé ?

Au cœur de ce plan : la facilité pour la reprise et la résilience (FRR) qui apportera des financements européens supplémentaires. Les États membres auront la possibilité de réaliser des investissements pour remplir les priorités de REPowerEU dans le cadre de leurs plans de relance et de résilience.

Parmi les autres sources de financement de cette diversification énergétique et de cette transition vers des énergies propres figurent les fonds de la politique de cohésion et le mécanisme pour l’interconnexion en Europe, "Connecting Europe".

Toutefois, la majeure partie des investissements devra être mobilisée auprès de sources privées.

Quel rôle joue InvestEU ?

InvestEU est le programme d'investissement phare de l'Union européenne. Il opère en partenariat avec la Banque européenne d'investissement et bénéficie d'une garantie de 26 milliards d'euros de la part de l'Union. Ce qui rassure les investisseurs et devrait rapporter plus de 370 milliards d'euros de financements publics et privés.

Quand InvestEU a été approuvé, il était destiné à aider principalement la reprise économique après la crise du Covid-19, en se concentrant sur les transitions numérique et verte. Il peut désormais être utilisé pour aider les efforts européens qui visent à mettre fin à la dépendance au gaz et au pétrole russes.

Ses financements se concentrent sur quatre domaines : l'investissement durable, l'innovation, l'inclusion sociale et la création d'emplois et au moins 30 % d'entre eux doivent contribuer à rendre l'Europe neutre en carbone.

InvestEU centralise les programmes de conseil au niveau de l'UE au sein d'un même dispositif appelé InvestEU Advisory Hub. Ce dernier peut aider à fournir un soutien efficace à un large éventail d'objectifs politiques de l'UE, en minimisant les doublons.

D'ici à juillet 2022, InvestEU devrait avoir mis en œuvre une cinquantaine de projets d'investissement.

Journaliste • Naomi Lloyd