EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
Des femmes étaient chargées de porter le cercueil dédié au salaire minimun argentin
Mis à jour:

Vidéo. [No Comment] Une cérémonie funéraire pour le salaire minimum argentin

Ce lundi, c'était jour de funérailles à Buenos Aires. Funérailles pour le salaire minimum descendu à l'équivalent de 340 dollars. C'est bien trop peu pour vivre, dénoncent les associations de gauche du pays, qui appellent à la grève générale.

Ce lundi, c'était jour de funérailles à Buenos Aires. Funérailles pour le salaire minimum descendu à l'équivalent de 340 dollars. C'est bien trop peu pour vivre, dénoncent les associations de gauche du pays, qui appellent à la grève générale.

Les manifestants ont marché en procession le long d'une avenue centrale qui relie le Palais du gouvernement au ministère du travail de la capitale argentine. Un groupe de femmes était chargé de porter le cercueil tandis que d'autres apportaient des couronnes de deuil pour accomplir les rituels.

Selon les chiffres officiels, l'inflation en juillet était de 7,4 %, tandis que le taux de base en glissement annuel a grimpé à 71 %, ce qui place l'Argentine parmi les pays où l'inflation est la plus élevée au monde.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ