Le feu couve en permanence dans ces mines à ciel ouvert

Vidéo. No Comment : en Inde, l'enfer des mines de charbon qui brûlent à ciel ouvert

Des incendies mortels font rage depuis un siècle dans les mines de l'État indien du Jharkhand, où vivent près de 100 000 ouvriers qui risquent leur vie en pelletant du charbon pour répondre à une demande insatiable.

Des incendies mortels font rage depuis un siècle dans les mines de l'État indien du Jharkhand, où vivent près de 100 000 ouvriers qui risquent leur vie en pelletant du charbon pour répondre à une demande insatiable.

Les incendies souterrains, dont les scientifiques pensent qu'ils ont été provoqués par un accident minier survenu en 1916, créent des gouffres qui engloutissent des personnes et des habitations. Les ramasseurs de charbon et les activistes rapportent que des centaines de personnes sont mortes au cours des dernières décennies.

"Des accidents se sont déjà produits et ils continuent à se produire parce que la terre s'enfonce", a déclaré Mme Mahto  alors qu'elle s'occupait d'une pile de pierres brûlées pour produire du charbon à coke, un combustible plus stable vendu pour la cuisine et pour alimenter les fours à briques.

La consommation de charbon en Inde, pays le plus peuplé du monde et cinquième puissance économique, a doublé au cours de la dernière décennie, alimentant près de 70 % du réseau électrique.

La moitié des émissions de gaz à effet de serre de l'Inde provient de la combustion du charbon, et seule la Chine en consomme davantage.

Selon les experts, les incendies, qui font rage par poches dans des mines à ciel ouvert réparties sur près de 300 kilomètres carrés, ont brûlé des millions de tonnes de charbon qui émettent beaucoup de CO2.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ